Crimson peak – Guillermo del toro

Le vrai successeur du Dracula de Coppola

Je ne suis pas du tout un familier du genre film gothique , on peu me parler bien volontiers de film de super – héros , même si j ‘ en subit de moins en moins ces derniers temps , de films d ‘ actions , de préférence manufacturé durant les années 1990 , comme pour les drames , la c ‘est plus les années 1970 qui à ma préférence .
Del Toro et moi
Je suis , comme n ‘ importe quelle cinéphile la carrière de Del Toro , sans la suivre . Il est comme James Cameron , dans le bruit de fond . Contrairement à d ‘ autre , j ‘ avais aimer son pacific rim . Qui est une crypto adaptation d ‘ Evangelion , Shinji et les métaphores chrétienne mal comprise en moins . Autant ces Hellboy m ‘ ont laissé dubitatif . Sur le coup , il était autant en avance que Shyamalan .

Del Toro est avant tout un esthète et un excellent metteur en scène . Il ne tourne pas autour du pot , je renvois à son Blade II , qui est le sens même d ‘ efficacité , il n ‘ y a pas un poil de gras sentimantalo – cul cul à la française .
Crimson peak
Comme j ‘ ai de moins en moins envie de me déplacé en salle , j ‘ ai découvert crimson peak via les offres amazon . A l ‘ époque , je ne m ‘ étais pas rendu au cinéma simplement parce que ce film ne me disait rien . Mais en le voyant au calme , je le regrette .

Crimson peak est sans nul doute , le plus beau film que j ‘ ai vu . C ‘est coloré , sans être vomitif . La colorimétrie est maîtrisé , pas de besoin de lunette de soudeur , à coté blade runner 2049 est un film palot .

Crimson peak répond au standard du film gothique , depuis la version Coppola de Dracula , dont crimson peak est vraiment le digne héritier . Il faut absolument parlé de Jessica Chastain et de Tom Hiddleston . Qui joue en retenu . Hiddleston , prouve qu ‘ il est capable d ‘ autre chose que le Loki que l ‘ on subit depuis Thor .

Jessica Chastain , immense actrice est une personnalité glacé et glaçante . Elle n ‘ est que retenue , sauf dans le dernier quart d ‘ heure du film . Crimson peak est le film parfait pour un cycle sur la fin du dix neuvième siècle et du début du vingtième .

 

Pourquoi GNU / Linux à échoué auprès du grand public ?

Avec des morceaux de PME dedans

Je suis linuxien depuis vingt ans . D ‘ un strict point de vu technologique , je suis un dinosaure . Il y a vingt ans , l ‘ internet grand public immergeais à peine , la presse française en avais peur et à ce jour en à toujours peur , comme les politiques …bref .
Parce que le grand public , dans sa grande connerie , est con
Il y a trois semaines , je serais parti dans un plaidoyer pour défendre le travail de Linus Torvald . Mais cela aurais étez une perte de temps et d ‘ énergie . GNU / Linux , n ‘ a pas échoué auprès du grand public , Golem des Golem .

GNU / Linux n ‘est pas conçut pour le groupe des fans d ‘ Hanouna , de Kev Adams ( en vois de disparition , merci Darwin ) . Le grand public , ne veux pas apprendre , comprendre , crée . Le grand public , lui ne veux pas évoluer …

Le grand public est très bien avec Microsoft Windows , Apple OS X , IOS et watch OS , c’est simple , bourré de bug , pas optimisé , mais très bien pour Dylan , infoutu de lire du C ++ ; car ne le connaissant pas .
GNU / Linux : de l ‘ underground à l ‘ underground
Linux est un accident , il n ‘ était pas censé sortir des IUT . Et au final , il n ‘ aurait pas du en sortir . Linux Torvald à rempli un besoin , que les éditeurs , ne voulais pas remplir , du fait de la taille de la niche .

Car le linuxien , pur et dur , celui qui passe sa vie en mode console à disparu à t ‘ il jamais excisté d ‘ ailleurs ? . J ‘ exagère à peine . Des SGBD , comme MySQL à étez avalé , digéré et chié par ORACLE , le seul , avec Microsoft à encore vendre des solutions OS / SGBD par cœurs . Il reste PostgreSQL , mais quel PME , l ‘ utilise ?

Car oui , dans le public de masse , j ‘ inclus bien évidemment les auto – entrepreneurs ,les TPE et PME , dont on nous vend le légendaire retard technologique , ils ne sont pas «  digital «  , oui nous les geek , savons que le marchand de journaux du quartier ; vie encore à l ‘ époque de Zola , c ‘est d ‘ un logique .

GNU / Linux et son environnement , aurait pus aidé madame Duchemol et son mari fabriquant de sabots à la main , mais GNU / Linux existe , encore faut il faire l ‘ effort d ‘ apprendre , mais comme il faut ce remettre en question , cela n ‘ arrivera pas .

Cloclo – Siri

Le problème n ‘est pas que technique

Le biopic est un genre , qui laisse paradoxalement le plus de liberté au réalisateur et au scénariste . Nixon , JFK , Ali sont parmi mes films préféré . Je subit , la musique de Claude François , je n ‘est pas à aimé , ce n ‘est pas du tout mon style , comme le machin de Johnny , on subit et basta . Mais Claude François est un mythe purement français . A chacun son Golgotha .
Un scenario sans aucune aspérité … d ‘ ou le soucis
Pour reprendre une idée de bon sens sur le site sens critique , les plus de deux heures de film sur Claude François est l ‘ absence même de politique au sens large . La carrière de François commence début 1960 , pour s ‘ achever tragiquement , fin des années 1970 .

Aucun mot , aucune citation sur Mai 68 , ou à peine , rien sur De Gaulle , Pompidou etc . Le conflit du canal de Suez , qui semble être des chutes des OSS 117 de Dujardin … comment le pas levé les yeux quand il danse «  à la Michael Jackson «  lors de la scène avec Otis Reading .

Pareil cette retenue sur la personnalité , tout le monde ce doute que Prince , Michael Jackson , ne devais pas ètre facile à vivre au quotidien , mais Siri à retenu les chevaux .

Mais ce n ‘est pas non plus un film juke box , mais il manque un esprit critique à l ‘ ensemble .

Une réalisation tape à l ‘ œil , qui dessert le propos
Qu ‘est qui différencie Cloclo de Siri , d ‘ un Ali de Michael Mann ou casino de Scorsèse ? Hors l ‘ acting , c ‘est la mise en scène . Cloclo cite le JFK d ‘ Oliver Stone , moins la compréhension du propos . Que l ‘ on me dise à quoi sert le plan séquence , qui se remarque … lors de la «  révélation «  des jumeaux .

Il faut aussi parlé des SFX , qui ce remarque . Le problème , est qu ‘ un film est un tout , si il manque un élément , le propos s ‘ effondre tout seul . Encore une fois , il est normal , que les ayant droits ne voulais pas d ‘ un NIXON à la française , d ‘ un décapage à l ‘ acide du non mythe Claude François . Mais il arrivera à un moment ou tous cela rentrera dans le domaine publique et la il n ‘ y aura plus d ‘ amabilité .

Cloclo n ‘est pas un navet en temps que tel . Il passe à coté de son sujet de façon criante .

L ‘ avenir du cosplay

Que peut devenir cette disciple au final peu connu ?

Comme n ‘ importe quelle geek , digne de ce nom , je suis un fan de cosplay . Cette discipline créative demande : discipline , abnégation , création et imagination . Mais bizarrement , du coté des fan de pop culture , ce mode de création est mal vu .
De Marie – Claude Bourbonnais à Ewanae cosplay , un résumé de la francophonie du cosplay
Il est intéressant de comparé deux cosplayeuses , francophones , talentueuse , intelligentes , mais ayant des philosophies antagoniste . L ‘ une Marie – Claude Bourbonnais est une cosplayeuse professionnelle , avec tous ce que cela sous entend et de l ‘ autre , une amatrice éclairée et pointue .

En Europe , ou plutôt en France , le cosplay est vu comme un loisir . Marie – Claude Bourbonnais est un artisan et vie des fruits de son travail et elle le fait de façon efficace . Elle est ambitieuse et met tout en œuvre pour atteindre sa cible . Elle travaille la plupart du temps en solitaire , passe son temps dans les comics – con et ces équivalents , elle est une spécialiste en plasturgie .

Ewanae , bien que faisant du cosplay «  loisir «  est plus «  intellectuelle «  dans la forme et le fond . Elle est une fan absolue de Warcraft , de Dragon Age et de leurs lore . Mais elle est symptomatique de la génération post Dorothée de devenir une artiste globale .
De la Japan Expo à la fête de la saucisse de Montbéliard .
Quand un média mainstream , relie par A + B : geek = cosplay , le cosplay est devenue une industrie à part , qui ce base , sur ce qu ‘ est devenu la geek culture . En gros un réservoir à jouet , posters et autre produits dérivés . D ‘ ailleurs les cosplayeurs ce base sur le MCU plutôt que les versions comics .

Le cosplay est devenu folklorique , il à toujours étez aux yeux du grand public , que les cosplayeurs est passé plusieurs centaine d ‘ heures sur son costumes et les accessoires . Mais comment peu évolué cette discipline ? Parce qu ‘ il y a de plus de costumes «  sur étagère «  , ce qui abaisse de facto le niveau , alors que le cosplay , nécessite de haute compétence en couture , dessin de patrons , plasturgie si nécessaire .

Le cosplay est née dans le limon originel de la geek culture , pour devenir une culture à part entière , bien qu’ ouverte , elle est susceptible de disparaître , du fait de son élitisme ; comment recruté de nouveaux éléments , si ceux ci n ‘ ont aucune volonté , ni motivation ( ce que je peux comprendre ) . Bref en parallèle du début de la dégradation de la geek culture ( c ‘est pour cela que post geek and nerd est née ) . il va être intéressant de suivre l ‘ évolution de cette discipline artistique .

Le viager – Pierre Tchernia

Un classique qui devrait être revisité

Je suis un fan du « viager » . ce long métrage à bercé ma vie . Le scenario est certes simple , mais n ‘est ni vulgaire , ni raciste , ni misogyne .
Les quarante ans d ‘ une vie …
Au moment de sa sortie , le viager était contemporain , de ces contemporains , je ne vois pas comment le dire autrement , mais en 2018 , il c ‘est passé autant de temps dans le film , qu ‘ à la fin de film et maintenant .

Le film commence en 1930 et s ‘ achève en 1970 . Pierre Tchernia à eut l ‘ intelligence de ne pas faire un film linéaire , mais via des ellipses , ce que permet le cinéma . Étant une comédie , mais misant sur l ‘ intelligence du spectateur , René Goscinny et Tchernia ce permettes de mettre le doigt sur l ‘ hypocrisie humaine .

Le casting ne dira rien à un enfant des années 2000 . celui ci n ‘ a jamais entendu parlé de Michel Serrault , Michel Galabru ou Odette Laure . Qui sont pourtant excellent de bout en bout .
De l ‘ utilité du remake
Mais , le viager , avec ces références , que comprend un enfant des années 1970 , commence à devenir obscure . Un remake pourrait tout à fais démarré au cours des années 1980 et ce terminé à l ‘ aube des années 2010 , certes , il faudra une sévère réécriture , les «  comédiens «  actuels n ‘ ayant pas le dixième du talent du casting original .

Mais cette mise à jour ne dois pas être transformé en Christian Clavier movie , avec la réputation de celui ci et puis il y a eut le massacre hors sujet de bout en bout de Knock dans une version tellement bien pensante quelle arriverais à faire vomir les misandres vegan .

The endless revisions – Chloé

En France , nous n ‘ avons pas que les Daft , Justice ou David Guetta

Chloé est une artiste intéressante . Je l ‘ est découverte via séquence , émission de la chaîne youtube culture box . Elle est aussi un très grand nom de la techno parisienne , membre fondateur des soirées kill the DJ avec le label du même nom .

The endless révisions est son troisième albums ; Quatrième si l ‘ on compte son OST .
Il y a un goût de pop dans ma techno
Chloé après deux albums d ‘ obédience minimal , nous fait un disque très particulier , j ‘ aurais tendance à dire France Inter . La dépression et Christine and the queens en moins . Chloé à une vrai plume . Elle sais posé des ambiances , en ce sens elle est l ‘ héritière d ‘ un Alan Wilder .

The endless révisions est léger , sans être non plus facile . Les albums de Chloé ne sont pas non plus grand public , pas plus qu ‘ elle n ‘ est underground . Elle est entre deux . L ‘ école parisienne , car c ‘est ainsi que l ‘ on doit la nommé est différente de l ‘ école versaillaise en le sens ou il y a moins d ‘ utilisation de filtre et de disco , mais plus de machines et de froideur . Pour l ‘ instant Chloé tient plus de la new wave que de Ceronne .

 

De Geek Bill à Post Geek and Nerd

Une évolution logique , sinon nécessaire

Geek Bill à fêté ces douze années , douze ans sur le web , c ‘est un age considérable . Ce blog est née alors que nous , les geek  , nous n ‘ étions pas reconnus , ni comme force politique ( voir les bides des prestations live de the ghost in the shell et de Gaston Lagaff ) ni comme force économique , social ou culturel , des produits sois disant à notre destination comme ready player one , qui lui commence enfin à ce prendre une taule critique …

Geek Bill remonte à une époque ou Steam grossissais à peine , ou Blizzard n ‘ était pas encore un producteur de de jeu vidéo , comme les autre … à la Electronic – loot box – Art . Ou ORLM était fait à coup de webcams , mais prêchais pour Apple , Steve était encore parmi nous .. mais même ORLM , commence à tous faire , sauf de parler , chaque semaine de la firme de Cupertino .

Geek Bill à étez accouché à une époque ou la presse papier avais son importance , ou le mensuel Mad Movies avais des lecteurs , des critiques , charismatiques qui disaient des choses nécessaires et son lectorat suivais . Qui lit encore Mad Movies en 2018 ?

La question concerne nos dénomination obsolète de geek et de nerd . Qui sent bon le biactol , le brut de Fabergé et le fanzine . La génération Dorothée est au pouvoir , au moins la tranche d ‘ age . Même une grande maison , comme Radio France nous à intégré . Écoutez «  Par Jupiter «  , «  Pop , pop , pop «  et bien sur «  mauvais genre «  sont nos palmes de légions d ‘ honneurs .

Quelle est l ‘ intérêt éditorial de geek bill , qui à toujours étez iconoclaste , ou voulu comme tel avec BiTS le mercredi soir sur Youtube ? Quand de vielles copines de lycée , qui à l ‘ époque n ‘ était pas spécialement intéressés par l ‘ informatique , ont désormais leurs pages Facebook et peuvent monté leurs chaîne Youtube en deux minutes trente ?

Comme je suis un partisan du darwinisme , j ‘ arrête donc logiquement Geek bill , pour démarré autre chose . Nous les passionnés de cinéma , OST , jeu vidéo , de technologies , de manga , d ‘ animé , nous avons le trône . Iron Man , Hulk , Dr Strange sont devenu des produits de très grande consommation .

Mais le pouvoir , n ‘ a qu ‘ un temps avant le retour au catacombe . Post Geek and Nerd ce donne pour mission d ‘ accompagné ce retour de bâton médiatique , culturel , social à venir .

Geek Bill , désormais archive de Post Geek and Nerd reste accessible , mais est considéré comme obsolète .

 

https://geekbill.wordpress.com/