The endless revisions – Chloé

En France , nous n ‘ avons pas que les Daft , Justice ou David Guetta

Chloé est une artiste intéressante . Je l ‘ est découverte via séquence , émission de la chaîne youtube culture box . Elle est aussi un très grand nom de la techno parisienne , membre fondateur des soirées kill the DJ avec le label du même nom .

The endless révisions est son troisième albums ; Quatrième si l ‘ on compte son OST .
Il y a un goût de pop dans ma techno
Chloé après deux albums d ‘ obédience minimal , nous fait un disque très particulier , j ‘ aurais tendance à dire France Inter . La dépression et Christine and the queens en moins . Chloé à une vrai plume . Elle sais posé des ambiances , en ce sens elle est l ‘ héritière d ‘ un Alan Wilder .

The endless révisions est léger , sans être non plus facile . Les albums de Chloé ne sont pas non plus grand public , pas plus qu ‘ elle n ‘ est underground . Elle est entre deux . L ‘ école parisienne , car c ‘est ainsi que l ‘ on doit la nommé est différente de l ‘ école versaillaise en le sens ou il y a moins d ‘ utilisation de filtre et de disco , mais plus de machines et de froideur . Pour l ‘ instant Chloé tient plus de la new wave que de Ceronne .

 

Publicités