XP , nuits brumeuses et langues slaves

A la découverte des parties onlines de counter – strike : global opération

Alors que la presse grand public en est encore à diaboliser le jeux vidéo et tape avec sa petite plume ( ou ce qui en reste : pas grand-chose ) et ces journalistes uberisés qui ne comprennent rien à l ‘ esport , cars ils ne veulent t rien comprendre à la base . Laissons ces fâcheux , près de la poubelle , c ‘est leur place et parlons de counter – strike : global opération .
Nos amis les slaves et CSGO
Counter – strike : global opération est la dernière itération de counter – strike 1.6 , au départ mod d ‘ half – life , puis jeu autonome . Sa communauté esportive , c ‘est constitué rapidement . Une population , c’est rapidement fait une solide réputation : les russes et les russophones . Ils sont à CSGO , ce que les coréens sont à StarCraft , sauf que les slaves ont beaucoup moins d ‘humours .

Valve à bien sur amélioré et à emprunté à la concurrence , surtout au plébéien Call of Duty (COD) . Il conseillé aux joueurs de faire un maximum de parties online et de monté en grade via des points d ‘ expériences avec les breloques qui vont avec . Mais la ou COD est américano – centré , CSGO est universel , même si il y a des bizarreries … la map Venise avec des anti terroristes GIGN , bon le tropisme américain , que voulez vous ..

Je ne connaissais des russes ; que les documentaires sur la guerre froide et les romans de Tom Clancy ( qui était tout ,sauf un slavophile ) , donc un préjugé assez fort .

Attention , j ‘ ai le plus grand des respects pour les slaves , et il devrait être de même pour tous les autres européens . CSGO , n ‘ a beau être qu ‘ un jeu ; ont apprend bien plus sur un peuple en vingt minutes , une heure de jeu , qu ‘ en ce tapant des documentaires RMC découverte sur Youtube .

Les slaves ont un amour du combats réels et ils savent ce battre . Le newbie que je suis à CSGO apprend à jouer , le niveau skill étant haut et mon niveau étant retombé , je le compense par mon expérience .
4G , gaming et ping compétitif
Dans l ‘ internet dit «  moderne «  , le gaming et sa culture est prégnante dans les twitch /youtube / twitter / facebook – verse . Dans le domaine de l ‘ esport , la valeur cardinal , n ‘est pas le dernier GPU , mais le ping . Plus celui ci est petit , meilleur est le joueur , ou tout du moins facilite la partie opérative .

L ‘ esport est une discipline exigeante . Du fait que le sportif ce doit d ‘ avoir pour son entraînement . Connaître les maps , la porté efficace des armes et autre sorts . Mais tous cela est bien gentil , mais vaut peau de zob si l ‘ on à un mauvais FAI et jusqu ‘ à très récemment , j ‘ ai étez chez SFR , qui est tout , sauf dans l ‘ excellence …

La technologie 4G est censé supplanté la fibre dans les zones abandonné en France , simplement parce que cela reviendrais bien trop cher à fibré l ‘ hexagone donc la 4G fait le travail à sa place . Hors il n ‘ y a pas plus efficient pour une technologie de transmission que le jeu vidéo . Et la 4G fait le travail , sous Diablo 3 , je tourne en dessous de 69 ms , donc la 4G est fiable pour la compétition online .

Publicités