Licornes , buzzwords et foutage de gueule technologique

portrait type d’ une start – up type française

La semaine dernière , j ‘ ai comme d ‘ habitude écouté l ‘ émission «  par Jupiter ! «  sur France Inter . Guillaume Meurice , chroniqueur , docteur es droit de son état , interviewais des gérants de start – up , lors de ces entretiens , qui d ‘ habitude , résume la bêtise actuelle avec un certain brio . Mais à la fin de ce fameux entretien , je suis sorti de cette séquence en colère .
La France , première éleveur de licornes , certifié NASDAQ
VIVATECH , salon , qui est la version «  entrepreneurial «  1.2.1 , n ‘est que la version BCBG du salon de l ‘ agriculture , c ‘est tenu la semaine dernière à Paris ( France ) . La plupart de ces «  start – up «  , n ‘ en sont pas . Pas dans la définition américaine du terme .

Qu ‘est ce qu ‘ une start – up ? , un petit groupe de gens qui veulent crée une innovation . Ils inventent from scratch . Mais à quarante ans passé , ou sont les Larry Elison ? Les Bill Gates , les Seymour Cray français ?

La France à étez un pays créatif , mais , nous sommes passé de champion de l ‘ innovation pur , à chieurs de buzzwords et éleveurs de licornes . Nous sommes passé d ‘ un peuple d ‘ ingénieurs à un peuple vendeurs d ‘ aspirateurs et de cravates .

Combien des «  créateurs «  à VIVATECH sont capables d ‘ utilisé EMACS ? De codé un simple hello word ? Encore une fois , pour crée des licornes , faire des IPO , se faire du pognon et le mettre dans les paradis fiscaux via de l ‘ ingénierie financière .

Publicités