Juliette Armenet , la relève de la variété à la mode de France

l ‘ anti Chris de «  Christine and the queens «

Ces dernières semaines , nous avons vécus un retournement de situation , que je n ‘ oserais accusé de cynique . D ‘ un coté , nous avons une «  artiste «  ayant vendue par semi remorques son premier album , mais c ‘est exilée au pays de Trump et ce prenant pour une «  intellectuelle «  et à étez prise la main dans le Macintosh à exploité des boucles d ‘ usine sur Pro Tools et ayant pour seul défense , <>.

Et de l ‘ autre coté , une femme , traditionaliste , mais pas trop , reprenant le passeur de la variété : Julette Armenet .
Ce n ‘est ni un combat de style , ni d ‘ anciens contre les modernes
Simplement parce que Chris n ‘ a jamais étez une moderne , elle à étez vendue comme ça , ont nous à vendu un personnage asexuée et paradoxalement transgenre hors la créature à crue à sa propre existence . Narcisse est tombée amoureuse de son reflet et c ‘est noyée dans sa suffisance . Tous ce que déteste le français .

Mais comme tous milieu , la musique française à trouvé une anti Chris . Une jeune femme , ne jouant pas sur une possible ambiguïté ( Chris ce n ‘est que ça ) , ne réinventant pas la roue , mais ce mettant , pour son premier album dans l ‘ héritage des Samson , Berger , Gall avec une utilisation des possibilité de la MAO , sans en faire trop .

Juliette Armenet est dans la sobriété des artistes qui ont servis de bande sonores dans mon enfance et tous le long de ma vie . Armenet à l ‘ air d ‘ avoir choisie de durée , donc de ne pas ce prendre pour ce quelle n ‘est pas .

Tous n ‘est pas non fais pour autant . Juliette Armenet , peu très bien ce la joué Chris , mais , elle devrais subir une mesure de correction du marché … quand on vois l ‘ hostilité de l ‘ auditeur moyen de France Inter à l ‘encontre de Chris et son très très faible taux de rotation sur la station ..

Bref vous l ‘ aurez compris , vous aimez la variété classique des années 1970 – 1980 , les chansons écrites et les arrangements léchées sans artifices de MAO : Juliette Armenet est faites pour vous

Publicités

Start uper , il faut écouter le grand public !

Le cas blockchain

Les termes IA , blockchain sont à la mode depuis quelques années , l ‘ IA était elle mème conceptuel dans le milieu logiciel dans les années 1990 avec les «  agents intelligents «  . Mais l ‘ IA ou tout du moins dans sa version tensor flow , entre autre commence à devenir viable grâce aux GPU de Nvidia et la mort de Silicon Graphics . Il ne s ‘ agit pas ici de discuté de la validité du modèle technologique du blockchain , mais de la vision du grand public .
Madame Michu , la chat room et blockchain
Alors que je subissais la réinstallation d ‘ un système sous Microsoft Windows 7 , ce n ‘ était pas un système important , je tourne sous GNU / Linux pour le critique , l ‘ accessoire , c ‘ est sous Microsoft Windows .

Donc les patchs s ‘ installais et je me connecte à une chat room , puisque la machine est immobilisé et je me met à discuter avec un contact , et nous parlons de nos métiers respectif . Ce contact est dans l ‘ agro alimentaire . Nous discutons de chose et d ‘ autre et en viens la question blockchain . Solution que j ‘ utilise pour ma solution immobilière .

Elle n ‘ a pas aimer , mais pas du tout . Ces propos liminaires étaient intéressants : le grand public est saturé de higt tech conceptuel . Le grand public ne comprend pas la cryptographie à très haut niveau , l ‘ abstraction des process . Pour faire trivial : le blockchain , c ‘est de la merde .

Cela veut dire plusieurs choses : l ‘ évangélisation n ‘ a pas étez faite , comme elle n ‘ à étez effectuer aux époques de Java 1.1/1.2 et des débuts de GNU / Linux . Ces technologies , dans leurs formes primitives n ‘ avais même pas franchi le pas des power user … Certes , depuis , Dylan ce promène avec un terminal bon marché qui utilise Linux et Java dans la poche … Dois je rappelé que début 2000 , le smartphone était de la science fiction ?
Un manque de killer app ou une technologie trop jeune ?
Comme dit plus haut , la technologie blockchain repose sur de la cryptographie de très haut niveau . Mais tous le monde seras d ‘ accord : ce protocole est consommatrice folle d ‘ énergie . A l ‘ heure ou l ‘ IT ce dois d ‘ être frugal à ce niveau , il y a contradiction dans le message .

On peux me dire aussi que le hardware est peux être en retard par rapport au software . Dans le domaine des jeux vidéo , j ‘ ai déjà vu cela avec le passage de témoin entre 3DFx et Nvidia avec comme signal Quake 3 , qui permit à la firme au caméléon de vendre des TNT 2 et des GeForce et d ‘ imposé le Q3Engine .

L ‘ autre cas de figure est que la killer app n ‘ existe pas . Non , le bitcoin n ‘est pas essentiel . Certes , je sais qu ‘ en Afrique , des start up développe une utilisation blockchain des dossiers médicaux pour la consultation / protection de celle ci . Sans être pessimiste : j ‘ attend le retour d ‘ expériences et de déploiement .
Blockchain : buzzword de plus ?
Pour le développeur , il s ‘ agit de cliqué sur Google , de tapé free source blockchain et l ‘ on ce retrouve avec des pages de GIT et d ‘ y aller franchement . Mais cela est bien gentil , chacun fait sa petite cuisine et c ‘est très bien …

Mais ou ce trouve l ‘ application , l ‘ utilisation rendant nécessaire blockchain ?

Ou l ‘ on ce revois la saison trois de the xfiles

Entre jump the shark et cohérence

The XFiles à étez une série mythique , je dit bien étez car il y a eut les saison dix et onze , à peine meilleur que les saisons huit et neuf . La saison trois conclu le premier cycle de la mythologie de la série , tout en introduisant l ‘ humour qui fera le sel de la première série de Chris Carter .
Mythologie
Le début des années 1990 à étez le grand moment des séries mythologique . Je pourrais très bien citer Buffy the vampire slayer et son spin off Angel , Babylon 5 à aussi ces mythes . Tous le monde ce souvient de ce vendredi soir à la fin traumatisante du season final de la saison deux : anasazi .

Il à fallut attendre un an . Et la fin du triptyque est grandiose , car nous passons de la suggestion à la démonstration . Le syndicat pourchassant Mulder avec sa cassette DAT ( technologie désuète et disparue) . Chris Carter profite de la trilogie anasazi pour parler de l ‘ opération , réel «  paper clip » . Les épisodes mythologiques mettent en porte à faux la glorieuse histoire de l ‘ Amerique , chose que le créateur de la série commençais à faire avec certains loners de la saison deux .

La saison trois est pivot pour la série . Esthétiquement , c ‘est la saison Vancouver , le clair obscur en est à son maximum et porte une bonne fois the XFiles à un très haut niveau esthétique similaire aux saisons une et deux de Millénium .
L ‘ émergence du geek
Le geek n ‘ a commencé à être pris au sérieux , qu ‘ à partir de the Xfiles . Les lone gunmen ont rendu un service immense à notre communauté . Certes , il y aura la version immature dans Buffy the vampire slayer , mais tout part , dans une version sérieuse dans the XFiles .

Les lone gunmen sont un rouage critique dans la série , ils font avancé par leurs expertises technique ,l ‘ intrigue général .

Mème chose et cela on l ‘ oubli , Chris Carter est un créateur ironique , je renvois au personnage José Chung , car , il faut osé ce moquer du mythe XFiles en y injectant du quatrième degré .

Pour moi la saison trois est la meilleur de la série , elle aurait pu et du arrêté en saison cinq , mais ce qui à tué la série est à la fois l ‘ actualité et son déménagement en Californie , mais cela est un autre article .

Le geek , le big bad de l ‘ industrie ?

Buffy the vampire slayer , Doctor Who , City Hunter | Nicky Larson

A l ‘ époque de GeekBill , je notais l ‘ influence économique , donc politique des geek . Nos comics , nos manga, nos animés servent de matières de base aux marketeux , pour vendre leurs packages à McDo .

Je ne vais certainement pas pleuré sur le fait que nous quittions , pour un temps , l ‘ underground culturel . Même si paradoxalement , tue des revues spécialisé , qui ont essayé de s’ ouvrir vers Dylan , mais ce petit con , ne s ‘ intéresse pas à ghost in the shell , James Cameron ou Peter Jackson , mais plutôt aux derniers potins sur le prochain blockbuster à la mode , mais ne veux pas connaître le pourquoi des comment des SFX .
Buffy the vampire slayer : du remake au possible spin off à l ‘ éventuel poubelle
Ces dernières années ont vus le peuple geek tué des projets , qui pourtant étaient taillé pour le geek . Je parle bien évidemment du pitoyable remake féminin de ghostbuster et du ghost in the shell de Scarlett Johansnon . Deux long métrages qui non pas survécus au mur de briques .

Fin Juillet 2018 , la 30th Fox annonce un possible remake «  politiquement correct «  de Buffy the vampire slayer . BTVS est une série , comme the XFiles , E.R ou the persuader , qui raconte une époque . Il y a un avant et un après . BTVS est tout , sauf un show à vocation d ‘ être correct , Joss Whedon à pris les archétypes de teen movies ou de Beverly Hills 90120 pour en faire autre choses : des icônes . Le mème tour de force que Chris Carter à rendu badass des agents du FBI .

Est il si nécessaire que cela de faire une suite – remake de Buffy the vampire slayer ? Disons que comme nous sommes dans un monde post #Metoo , handmaid ‘ s tale , SJW en combo avec le véganisme , BTVS est effectivement trop blanc , trop carnivore et pas du tout LGBTQ+ , Willow , c ‘est pas assez ( pour les SJW végan actuel ) …

Maintenant le plus pitoyable : La Fox c ‘est littéralement couché face à un possible boycott … donc la possible showruneuse , c ‘est contrit par rapport à la colère montante et nous sommes passé d ‘ un remake à la mode 2018 à un spin off ( Angel , toussa …) … l ‘ ancienne entreprise de Rupert Murdoch , aurais du au contraire , poussé l ‘ expérimentation . Mais bon la showrunneuse , ne feras certainement pas le Battlestar Galactica de la fantasy urbaine . N ‘est pas Ron D. Moore qui veut .
Nicky Larson | city hunter : quand un pseudo comédien , ce fait remettre à sa juste place : sortir les ordures
Début Août 2018 , Twitter à étez en feu durant une journée : l ‘ annonce d ‘ un OAV city hunter . Étant de la génération club Dorothée , j ‘ ai bien évidemment connus la version «  franchouillarde « : Nicky Larson .

Pourtant city hunter est la version intégral de la version pour enfants Nicky Larson . Un malheur n ‘ arrivant seule , Philippe Lachau annonçait tout fière qu ‘ il allait commettre une version live , française , cause aggravante ..

Lachau part de la version club Do pour faire sa sauce … quelle est l ‘ intérêt , hormis pour faire marré ces potes , de partir d ‘ une version délibérément censuré pour en faire une version française , qui sera de toute façon en dessous de la version originale ? Imagine t ‘on Christian Clavier joué Veterini dans une version saucisson – gros rouge des «  anales du disque monde » ?

C ‘est un projet aussi con que la version Johansson de ghost in the shell et aussi vain
Doctor Who version Jodie Wittaker : de la différence entre compagnons à ami.e.s
Je l ‘est déjà dit le changement de genre dans Doctor Who ne me gène pas et c ‘est de sur crois canon . Le Maître à changer de sexe , le Doctor devait le faire à terme . Mais Doctor Who en treize ans à évoluer , selon le talent du showrunner , les qualités des scenarii et des acteurs . Il n ‘ y eut aucun problème jusqu ‘ à Capaldi .

Le règne de Capaldi à étez catastrophique , hormis son ultime saison , tout juste correct vis à vis de celle de Tenant et Smith . Encore une fois , je ne remet pas en cause la qualité d ‘ actrice de Wittaker , mais nous passons d ‘ un show familiale ouvert d ‘ un point de vu sociétal à un show , toujours à vocation familiale , mais la ce voulant inclusif , sans compté la mise en valeur systématique du fait que le Doctor est une femme …

Pareil , les compagnons , désormais «  ami.e.s «  vont être une horde , nous serons désormais loin de la piquante Donna , de Rose ou des Pond , mais chaque «  ami.e.s «  va représenté une minorité social ou racial anglaise …

Au fait la BBC à viré Murray Gold pour le remplacé par un compositeur «  brouillon «  et bruyant . Manquerais plus que « Chris « de Christine and the queens face un caméo ,mais bon pour cela il faudrait quelle lâche son logiciel de MAO , cinq minutes ( je plaisante …)
Donc , le geek ?
Il va être intéressant de voir évolué ces trois projets . Doctor who , série anglaise , américanisée depuis la mi temps Smith , la version Wittaker à une chance sur deux de ce planter , mais cela sera modèle Concorde su Gonesse . Si cela ce plante , cela prouvera la capacité de nuisance du geek et la cela vira au problème .

Le cas de l ‘ O2 Silicon Graphics

Comment le world wide web blessa au flanc une grande entreprise

Silicon Graphics Inc ( SGI ) à eut sa chance , si elle avait moins gourmande , elle aurait pu dégager Apple computer des bureaux d ‘ études d ‘ architecture et s ‘ imposer comme un acteur majeur sur le WWW à la fin des années 1990 . SGI avec l ‘ O2 aurais pu et dufaire un hold up , mais il en fut autrement et SGI , marque mythique de la Silicon Valley disparu .
Architecture 32 bits , Netscape et IRIX
J ‘ ai souvent dit , à tordre sur GeekBill que Silicon Graphics Inc n ‘ avais pas vu ou voulu voir la déferlante GNU /Linux . Hors l ‘ O2 est la réponse à une question qui n ‘ aura de sens que six à dix ans plus tard .

SGI à dégainé trop tôt , mais en face Apple avait le PowerPC 7400 , qui précédait la station de travail G3 . Intel avait le Pentium II Xeon , trente-deux bits et l ‘ Itanium , architecture soixante-quatre bits n ‘ était que rumeurs dans la presse spécialisée .

Le web de 1995-1996 était très différent du web de 2018 – 2019 . C ‘ était le far west , dans le sens littéral du terme . La ou tout est désormais standard , il n ‘ y avais aucune règle tacite . Silicon Graphics Inc avec Netscape ont essayé de pousser un certains nombres d ‘ APIs , qui peuvent sembler exotique pour le possesseur de smartphone actuel .

Le VRML est l ‘ une de ces techniques . Pour simplifier , il s ‘ agissait de mettre cette fameuse réalité virtuelle , si chère à Julien Chièze , sur les sites internet . Une VRML , forcément de qualité , puisque il aurait fallut utiliser les machines de SGI , utilisant forcément les APIs écrient par Netscape . Si cela avait fonctionné ; cela aurait tué Microsoft .

Mais le VRML demandais un débit que n ‘ avais que les entreprises privées ou les gouvernements , cela restreint la cible , hors on ne fait pas un site web pour les happy few . En regardant synaptic ( le gestionnaire de paquets DEBIAN ) , Inventor et VRML sont devenu open source et free software pour le linuxien «  de la rue «  .

Silicon Graphics Inc pour l ‘ O2 son UNIX maison : l ‘ IRIX . Bizarrement , mème si HP est devenu le propriétaire des inventions de l ‘ entreprise de Mountain View , cette techno n ‘ a pas étez renversé au pot commun . C ‘ est dommage , ne serais ce que le desktop manager Iris manager et 4Dwm avec son affichage vectoriel . C ‘ était une démonstration technique dans les années 1990 et même si cela semblerais étonnant , nos GPU peuvent gérer sans transpirer cette affichage .
Comme le NeXT Cube : bien trop avance
Tout le monde l ‘ aura remarqué : SGI c ‘ est inspiré pour faire sa propre version du Cube de NeXT . Silicon Graphics Inc à avoir en partie raison trop tôt . Certes , avec l ‘ O2 , elle à essayé de mettre au plus grand nombre la disposition de ces technologies , la station de base coûtait 50 000 FF de l ‘ époque , encore une fois , il faut ce remettre dans le contexte de l ‘ époque : une station multimédia pouvant créer un CDROM et disposant d ‘ outils pour l ‘ internet , c ‘ était un bon deal .

Mais l ‘ O2 fut un échec . SGI , réaliste , versa au flanc WINTEL et se contenta de coller sa marque sur des stations de travail fabriqué par d ‘ autre .

D ‘ un point de vue hardware , l ‘ O2 , comme sa version SMP , l ‘ octane reposaient sur les technologies Cray , mais l ‘ O2 était bridé en mode 32 bits …

Finalement , on peu se poser la question sur le rachat de Cray Computer par Silicon Graphics Inc à la fin des années 1990 . Pour quelle (bénéfice) en fin de compte ? Parce CC à étez revendu début 2000 , les brevets ? Où sont les points communs entre un Origin 200 et un T3e 1200 ? je sais , ce sont des ordinateurs obsolètes … Eux même dépassé par du matériel Intel et Linux se musclais heure par heure …

Mais le Cray de 2018 , n ‘est plus du tout l ‘ entreprise de Seymour Cray , SGI est mort deux fois et le cadavre racheté par HPE …