Nicky Larson – le parfum de cupidon – Lachaut

un shitstorm exemplaire et mériter !

Ainsi donc Lachaut à mis ces menaces à exécution : il à réalisé la version franchouillarde de Nicky Larson . Pour les deux du fond , c ‘est la version douteuse et enfantine de City Hunter , polar hard boiled , qui est tout sauf rigolote .
Quand la culture de la licence passé par le filtre d ‘ Hanouna
Il y a un an , Lachaut annonçais , telle le Stanley Kubrick , qu ‘ il n ‘est pas , l ‘ adaptation française de Nicky Larson , version PG à mort de l ‘ animé City Hunter , cette traduction ne ce justifie que par l ‘ époque ou Ségolène Royale nous martyrisais .

Lachaut , à donc profiter d ‘ un coup marketing . Soyons très clair , j ‘ ai subit , comme tous les gens de mon age Nicky Larson , j ‘ ai redécouvert cette série en version non censuré et c ‘est d ‘ une noirceur digne de Frank Miller .

Lachaut va ce défendre en disant qu ‘ il à eut droit à l ‘ adaptation par l ‘ auteur lui même . Ghost in the shell , version Johansson , à aussi étez autorisé par le ghost in the shell commitee et le film est atroce .

Lachaut est un comédien , dans le plein sens du terme et c ‘est un soucis . J ‘ aurais préféré un acteur , mais bon , il aurait fallut un tragédien , pas un invité d ‘ Hanouna . Car c ‘est aussi l ‘ autre soucis , l ‘ humour va être gras , lourd , misogyne et bien sur pas du tout #Me Too compatible , car il faut être Hanouna compatible .

Car en prenant l ‘ angle «  comique «  , tous en massacrant la version Ségolène Royale de City Hunter , il dilue , récrit les personnages .
Comment ce foutre d ‘ une génération ouvertement
J ‘ ai beau être de la génération club Do , mais le Nicky Larson de Lachaut et très fort en symboles . J ‘ ai parlé de l ‘ idéologie hanounesque plus haut , mais c ‘est aussi une tentative de faire de l ‘ argent facile en voulant joué sur une certaine nostalgie …

Mais Lachaut à voulu faire abstraction des échecs du reboot féminin de Ghostbuster et de l ‘ échec du ghost in the shell . Mais croyant avoir la baraka , il crois réussir , la ou les autres on échoué . Au final la cible commercial visé ? Certainement pas le quadra , il à son intégral DVD non censuré . Les fanzouzes ? À la rigueur . Non , le public est la ménagère , de moins de cinquante ans , chère à C8 .

Bref sa sent l ‘ échec toussa

Linux Vs le grand public partie 2

Le cas très particulier d ‘Android

Au démarrage de ce blog , j ‘ avais fait le constat de l ‘ échec de GNU / Linux auprès du grand public , certes j ‘ ai étez excessif dans mon propos . GNU / Linux n ‘ a pas sa place sur le desktop de madame Michu , mais est présent malgré tout dans son salon et sa poche grâce au système Android .
Android : un noyau Linux avec une GUI Java
Android est un hack . Un fork brillant . La ou Steve Jobs à fais faire du bricolage , à couper tous ce qui dépassais sur NeXTstep , puis , telle un castra , à compenser son illogisme , si contraire à la famille des UNIX , par une esthétique que ne renie pas les rapeurs .

Android et sans doute son successeur à venir : fuchsia , dépendent des évolutions du noyau Linux . Pour utiliser ce noyau , les ingénieurs de Google , ont pris Java . Qui de langage et plateforme internet à passer l ‘ age de la hype pour devenir , ce qu ‘ il était au départ : le successeur du C++ . Bien que celui ci ce soit réveillé technologiquement et n ‘ a pas dit son dernier mot et le langage de Bjarne Stroustrup est indispensable pour l ‘ écriture systeme .
La vrai force d ‘ Android ? : les développeurs
Que faut il à un jeune qui en veut , si il veut écrire pour Android ? Une Débian ou son fiston commercial : Ubuntu . Avec Eclipse , ces plug ins et les outils spécifiques pour Android .

Certes , il y a plein de newbies qui ce lancent dans l ‘ écriture logiciel , sans rien connaître de l ‘ architecture système d ‘ UNIX ou de la fonction thread de Java . Avec ces individus , ont ne va pas très loin . Java n ‘ étant pas permissif .

Google , n ‘ est pas comme Apple , la ou la firme de Cupertino ce fiche des desiderata des créateurs de logiciels ( le prix des terminaux , les fonctionnalités mémère d ‘ iOs , le prix d ‘ une configuration «  de base «  de Mac mini ) . La boite de Mountain Wiev , n ‘ exige rien . Le SDK est à qui veut et c ‘est gratuit . Pour Apple , le ticket d ‘ entrée est à 99 $ / years .
Fuchsia : the next Android
Oracle est un casse pied , l ‘ ancien propriétaire de Java , des autres technologies Sun Microsystems . Est en procès contre Google à propos de l ‘ utilisation de Java . Mais cette ensemble de technologies est au plus des trois quart libéré . L ‘ essentiel l ‘ est et surtout l ‘ extension Enterprise .

Google est une boite qui avance . Il réfléchit donc à une fusion entre Android et Chrome OS , lui mème fork de GNU/Linux . Je rappelle qu ‘ en face Apple y va doucement : l ‘ intégration d ‘ un émulateur d ‘ iOs au sein de Mac OS X , donc un émulateur d ‘ UNIX , au sein d ‘un UNIX …

Bref , le combat , n ‘est pas terminé .

Person of interest – Jonathan Nolan

Série sous estimé , mal diffusé , incomprise pour le public de TF1

Person of interest est une série brillante , mais tout aussi incomprise par le public français que «  Mr Robot «  . Pourtant la série de Jonathan Nolan est à la fois une héritière et une innovatrice .
Un mélange bizarre entre Batman , the ghost in the shell , Alias , the xfiles et the wire
Comme toute séries grand public , la première saison est pénible , elle définit les personnages , leurs background , l ‘ univers et ces limites . C ‘est très souvent écris à la truelle , mais c ‘est un passage obligatoire .

Cette série est un précipité . Elle repose certes sur des archétypes , mais le sujet principal , depuis Snowden est devenu réalité . Les séries grand publics , j ‘ en regarde de moins en moins , du fait de leurs longueurs et du peu de débat quelle crée . Les showrunners responsables de ces choses , dilue trop . Je préfère de plus en plus le modèle HBO ou le sujet est traité sans fioriture , ou l ‘ on ne prend pas trop le spectateur pour un idiot .

Person of interest repose sur une équipe de personnages fort . Entre John Reese ( Jim Caviezel ferais un excellent Bruce Wayne / Batman ) ; Finch , le créateur de la machine , Carter , Root , Shaw et Fusco , qui feraient couleurs local à Gotham , à l ‘ époque ou je lisais du DC Comics . Root elle est remarquable . Et puis il faut parlé de la Némésis de Finch et Reese : Elias , joué par le sous estimé Enrico Colantoni , qui nous fait un excellent mélange entre le pingouin et le Joker , mais joué sobrement .

L ‘ autre chose qui surprend est que Person of interest est quelle fait scenaristiquement suite à «  the wire «  . Nolan à justement recruté une partie de la troupe de «  sur écoute «  . Mais la ou la série d ‘ origine s ‘ intéressait à l ‘ environnement sociologique et culturel des dealers . Person of interest ne prend en compte et cela est voulu que le coté guerre des territoires .
La revanche de Fred
Amy Acker tient une place particulière dans la cosmogonie geek . Du fait de la série Angel et de son épisode final émouvant . Qui n ‘ as pas la petite larme qui apparaît à la mort de Wesley et la vengeance immédiate qui suis .

Amy Acker est charismatique , elle à avec son talent , pris la place de Sarah Michel Gellar , mais soin rôle dans «  person of interest «  est tout sauf caricatural . Root est considéré , à la fin de la saison deux , comme l ‘ interface analogique de «  la machine «  .
Prélude à Mr Robot et de ghost in the shell
Person of interest est une série proprement horrible pour une série grand public . Le sous texte est réaliste . C ‘ était certes de la «  science fiction «  à la fin de celle ci , mais plus maintenant . Jonathan Nolan à tout à fais compris l ‘ enjeu de la prochaine décennie .

Person of interest est aussi le nom d ‘ un exploit en sois : le reboot en cours de série . A partir de l ‘ épisode «  deus ex machina «  , les paradigmes changent de tout en tout . Nous nous retrouvons sur le champ de bataille entre deux intelligence artificielles .

Cela remet en cause l ‘ existence mème de la série «  mr robot «  , qui d ‘ un simple point de vu technique est passé d ‘ une série nerd à une série psychologisante et perd de sa pertinence .

Mais «  la machine «  et «  le samaritain «  sont des prototypes du «  projet 2501 «  , surtout « le samaritain «  . Je rappelle pour les deux du fond , que le «  projet 2501 «  de « ghost in the shell «  est avant tout un outil d ‘ espionnage industriel , pour plus de détails , je revois au manga de Shirow .

Person of interest est une série à voir pour la qualité de ces scenarii , elle aurait pu etre une série HBO à partir de la saison trois , ou entre autre la violence graphique et psychologique . Il serais dommage de passer à coté .

Geek , moral et autre social justice warriors petit bourgeois

prise de conscience , jeu vidéo , gâchis de puissance informatique et logiciels libres

Nous sommes en 2018 et nous , nous comportant comme si nous étions en 1986 . Il serait temps , plus que temps , que nous les geeks , j ‘ en retranche les clients d ‘ Apple , tous juste bon à acheter des produits dépasser et sous le choc de la communication .

Notre planète est au plus mal , sous le joug de lobbys . Et nous les geeks , nous achetons des ordinateurs , appeler «  consoles de jeux «  , ayant une puissance démesuré , pour zéro innovation réel . Je sais , le joueur de FORTNITE , rêve de HDR , de 4K et de 60 fps … chose possible depuis 2011 , mais Microsoft et Sony , nous vendant des machines «  révolutionnaires «  … pour ma le marketing .

Quelle sont les avantages concrets du 4K/HDR ? Sans compté que comme le support physique disparais , il faut télécharger son jeu , très lourd via Internet , cela reviens à brûlé des kilowatts /heures pour des machins de vingt / trente heures de jeux . Quitte à vendre des machines téraflopiques , autant quelles servent à la communauté , non ? Et pas que pour jouer à Assassin creed 14 ou FIFA 128 .

Parlons de l ‘ open source . Nouveau territoire en passe de tombé sous le joug des «  social justice warriors «  . Des gamins , aux cheveux bleus , non genré , de préférence végans , pour qui le grand tord est de ne pas censuré l ‘ open source car pour ces individus , la discussion est une faute moral . Pas les gens qui crèvent dans la rue .

Ces socials justices warriors qui s ‘ attaquent à Dragon Ball , car étant une œuvre non politiquement correct , non vegan et machiste et patriarcal . Après cela seras quoi ? L ‘ œuvre d ‘ Alexandre Dumas , Victor Hugo ? Maurice Druon ? Sont ils si dégénéré ?