Le hacker

ce levier de l ‘ entreprise

Les termes «  hacker « ; «  hacking «  font peur aux quinquagénaires . Ces derniers , dépassé par les quadra , qui eux , ont toujours connus , d’ une façon ou d ‘ une autre l ‘ informatique domestique , à vu éclore soit chez les copains , soit au cybercafé , internet .
Le hacker , ce casseur de code sociaux et technique
Le hacker des origines , était un créateur et un casseur des usages . L ‘ utilisateur de l ‘ informatique actuel est un paresseux . Le hacker trouve des solutions . Il ne suis pas la procédure , est allergique à toute bureaucratie , avance la ou les autres calent et pleurnichent .

Le hacking est à la fois un mélange de patience et de techniques «  non orthodoxe «  . C ‘est ce qui fait par exemple que Google est Google . Le moteur de recherche à commencé à utilisé des clusters de PC à la limite du rebus , la ou ces concurrents , sur financé , ce croyant arrivés , tournaient sur Sun Microsystems et autre Origins 2000 de Silicon Graphics .

Mais l ‘ age des UNIX propriétaire étaient passé et celui de GNU / Linux ( fork de MINIX ) commençait à peine . Google n ‘ avais qu ‘ à acheté de vieux pentiums , les mettre en réseau , installé GNU /Linux , installé leur indexeur et il gagnaient en puissance , la ou la concurrence avaient du mal à pondre du code 64 Bits pour MIPS et autre SPARC .

Dans le genre hacking qui sert de nos jours : PGP , utilitaire , qui permet de chiffré ces emails , est devenu une norme de sécurité informatique , mais au début des années 1990 , Phil Zimmerman , l ‘ inventeur de PGP était poursuivi par le FBI , pour cause d ‘ utilisation de cryptographie . Maintenant en 2018 , une entreprise qui n ‘ utilise pas le chiffrement est prise en faute …
Le growth hacking , une invention marketing
Le growth hacking existe depuis la nuit des temps ,c ‘est à dire les années 1960 . Dans ma jeunesse , en temps que geek , je me suis bien évidemment intéressé au cracking . Du fait du film WarGames . Le héros du film , David Lightman est obligé d ‘ utilisé , ce que je jadis nous appelions «  ingénierie social «  , ce faire passé pour quelqu ‘ un d ‘ autre , pour avoir une information importante , voir critique , pour arrivé à son but .

Le growth hacking est de l ‘ ingénierie social , mais pour une cible marketing donné . Pour être franc , je suis dubitatif sur la pérennité du growth hacking , même si actuellement l ‘ informatique est sous le joug du marketing … il n ‘ y a plus d ‘ avancé majeur utilisable out of box ou quasiment ?

Go , R etc sont des technologies bien trop vertes pour de la production …

Publicités