Open source et l ‘ entreprise française

Contrairement à ce que pense les licornes de la start up nation . Le produit , ce pour quoi le client s ‘ abonne , paye est le centre de toute démarche . La start up utilise à priori des outils libre et gratuit . Qui fonctionne mieux en entreprise que des outils warez .
De l ‘ éthique avant tout
L ‘ éthique devrais être bien plus significatif dans l ‘ IT . Le code est aussi important , si ce n ‘est plus que les réunions marketing . Le code source à beau être mis en mode «  clean code «  , si celui ci n ‘est pas documenté , pour être maintenu ( pour le legacy ) . le code source est nul et non avenu .

Pourquoi reversé son travail dans le pot commun ? N ‘est ce pas une vision marxiste – léniniste , voir trotskiste de l ‘ informatique ? J ‘ aurais tendance à dire que c ‘est le code privateur , autre fois défendu par IBM et Microsoft , qui est une vision rétrograde de l ‘ informatique . Pas étonnant que cela sois désormais défendu par Apple , entreprise qui évangélisa l ‘ informatique grand public avec l ‘ Apple II , mis à disposition pour le même grand public les travaux du XEROX Parc . Qui toujours avec le Macintosh vérouilla l ‘ ordinateur dans son architecture aussi bien hardware que logiciel .

Si les sois disant méchants GAFAM utilisent GNU|Linux et les outils adjacents ; ces mème GAFAM reversent le fruit de leur travaux . Donc si cela ne posent pas de soucis aux titans industriel , cela ne devrait pas indisposé la PME hexagonal .

Alors , certes , il est normal de gardé des secrets industriels , de ne pas donner son SGBD de référence pour la gestion de sa golden source , même chose pour son LDAP ou les algorithmes de réseaux neuronaux sachant qu ‘ il s ‘ agit d ‘ aller sur GIThub et de faire son marché .

Et il s ‘agit aussi de tout ce qui concerne l ‘ UX/UI , nous utilisons certes le trois tiers , mais la présentation , normé via Android et IOS , nécessite un langage visuel à acquérir , mais le web étant le web , on évite désormais de réinventé la roue , d ‘ ou pléthore de wireframes et des templates graphiques de sites de préférence sous Bootsrap .
Comment gagner de l ‘ argent ?
Quelle est la différence objective entre Amazon et FNAC – DARTY ? La qualité de service . Amazon est au service de sa clientèle , je le réécrit : Amazon est au service de sa clientèle . L ‘ aide est disponible et aimable .

Donc le client ce fidélise parce qu ‘ il est heureux et satisfait .Meme chose pour le B2B , qui sert souvent de replis , d ‘ un point de vu intellectuel , si cela n ‘ accroche pas sur la cible marketing , je ne vois pas pourquoi cela fonctionnerais sur une PME au fin fond de la Beauce .
L ‘ open source libère , le code privateur emprisonne
Donc l ‘ open source à tous les avantages , mais , malgré son age * , fait encore peur à la PME de Souppes sur loing , comme sois disant la numérisation de la société . La je dit : bullshit marketing . Je ne vois comment une entreprise peu avoir peur du net alors que ces même employés ont un compte twitter / facebook etc etc …

Je ne parlerais pas de l ‘ intégration de GNU | Linux dans ces mèmes entreprises , qui contrairement à l ‘ Apple MacOs X ( qui n ‘est plus un OS d ‘ entreprise ) ou à Microsoft Windows 10 ( point d ‘ entrée à l’ écosystème AZURE ) , étant un OS technique et nécessite une vrai formation , pas une gestion en mode week end effectué par le petit cousin de la secrétaire de la direction , payé au black bien sur .

Donc quitte à parlé de « la numérisation de l ‘ entreprise «  , marotte de la «  start – up nation «  , on devrais plutôt parlé d ‘ intégration d ‘ outils open source dans la ligne de fabrication et la mise à disposition de ces codes sources , qui peuvent être payant , free beer is not free speech .

* l ‘ éthique des hackers – Steven Levy – globe édition

Publicités