Westworld saison 2 – Lisa Joy – Jonathan Nolan

Même chose , mais en différent

La saison deux de «  westworld «  est sortie en DVD récemment . Pour celles et ceux qui ont lut ma critique savent que je suis sous le charme de cet univers . Nous avions quitté les «  hôtes «  en mode énervé et deux personnalités fracassantes parmi eux : Dolores Abernathy | Wyatt , une «  oie blanche «  qui ferait passé Conan pour un sale gosse et Maeve Millway , qui s ‘ étant réveillée de son statut de personnage de «  westworld «  pour s ‘ échappée de ce parc , mais twist de la première saison , Ford à libéré ces créatures …
Pire que Cercei : Dolores Abernathy
Dolores , ce révèlent être l ‘ un des plus grands bad guy de l ‘ histoire des séries télévisé . La couronne était pourtant solidement posée sur la tète de la funeste Cercei Lannister . Dolores est bien plus humaine , bien plus respectable que Cercei . Elle est notre part d ‘ humanité , disparu il y a longtemps .

Evan Rachel Wood ne fait pas du sous Tricia Helfer , qui reste brillante en temps que Numéro 6 . Mais la ou les Cylons ce savent étranger aux humains , les hôtes , ce découvrent non humains , pour une fiction au profit d ‘ êtres inférieurs et vils : nous .

La saison deux , ce révèle moins surprenante que la première , car nous sommes à la fois familier du parc et de Michael Crichton et de son «  Jurrassik Parc «  et ce qui est appréciable , car Lisa Joy et Jonathan Nolan , savent qu ‘ ils peuvent ce lâché , les mercenaires y vont franco contre les hôtes , qui ne sont pas humains .
Delos
Encore une fois , le spectateur , familier de l ‘ écriture de Lisa Joy et Jonathan Nolan , ne laissent pas traîné le choses à la mode «  Lost «  ou «  Person of interest «  , on nous expliquent le pourquoi du comment de Délos et le but de cette firme .

Ce qui explique la citation de «  ghost in the shell «  dans le pilote . Autant , je suis sous le charme de madame Evan Rachel Wood , autant deux acteurs sont ont ne peu plus surprenants :

James Mardsen, connus de tous , comme ayant incarné , le lisse et boyscout Cyclope dans la première trilogie X Men , ce révèle , avec les années passant ,un acteur digne de ce nom , ne faisant plus dans ces couches et devrais reprendre ce rôle de mutant … il c ‘est loganifié .

L ‘ autre très bonne surprise est Jimmi Simpson , la version jeune de William . Bien qu ‘ incarnant la némésis de Ford et de Teddy , nous joue un «  méchant «  de façon subtil , il ne nous la joue pas cynique pour millénial à la mode Frank Underwood , mais à un but et ce donne les moyens pour y parvenir .
La musique
L ‘ environnement musical , fait parti de l ‘ ambiance de «  westworld «  . Ramin Djawadi , déjà brillant dans «  Person of interest «  , extraordinaire dans «  games of thrones «  ( écouter « light of seven «  ) . Il à eut la bonne idée de ne pas faire de l ‘ Ennio Moriconne , mais réarrange de la pop , du rock ( paint it black ou comment inconifié des bad guys ) , de l ‘ industriel ..

Ramin Djawadi est ce que l ‘ on à fait de mieux en matière de musique de série et j ‘ ai hâte d ‘ entendre son travail dans l ‘ ultime saison de «  games of thrones «

Il y a keynote et keynote

Deux salles , deux ambiances

Si il y a bien une chose que tous geek , digne de ce nom doit concédé à Steve Jobs , c ‘est l ‘ invention de la keynote . Cérémonie de présentation de produits , avec un poil de show biz et une louche de poudre de perlimpinpin .
Free :une copie vraiment servile , pour le grand public
Free ; c ‘est toujours rêvé en Apple français et Xavier Niel en temps que Steve Jobs ( j ‘ ai toujours préféré Seve Wozniak ) . Free à permis comme dans le premier age d ‘ Apple , de fournir au public , non techniciste , un ensemble de technologies simple pour la libération de celui ci .

Free à effectivement cassé le monopole du prix d ‘ accès à Internet et par rebond à la VOIP , que lors du règne Orange / Bouygues télécom . Mais cela c ‘ était avant , Free est tombé dans les même travers qu ‘ Apple , Bethesda , Blizzard , Nvidia , Intel : ce voir trop beau , trop gros , plus du tout innovants .

Free à voulu jouer un tour de passe – passe avec sa delta , mais c ‘est l ‘ équivalent FAI du MacBook Air , chère pour pas grand-chose . D ‘ ailleurs les commentaires post keynote ne ce sont pas trompé .

AMD : ce que devrais vraiment être une WWDC d ‘ Apple …
Advanced Micro Devices revient de très loin . AMD à toujours eut une image de loser . Toujours derrière Intel et Nvidia , pas innovant ou si peux . Mais la , ou ces deux concurrents ce sont endormies devant leurs gloires , AMD sous l ‘ impulsion de madame Lisa Su à non seulement réveillé le fondeur de Santa Clara , mais à littéralement mis le feu aux marché des composants .

Ce qui à fais la fortune , ces dernières années de Nvidia est le minage de crypto – monnaies , qui à tout fais pour bloqué à la fois l ‘ innovation et son corollaire la baisse des tarifs . Mais AMD , ‘est en rien tenu de suivre Nvidia , au contraire ! AMD innove a la fois pour les professionnels avec l ‘ architecture EPYC et la gamme RADEON Instinct .

Pour les particuliers , qui ne sont pas l ‘ objet de la conférence , doivent «  ce contenté «  de la gamme Ryzen et RADEON RX , qui éclatent , pour moitié prix les iCore 3/5/7/9 , il en va de même avec les performances .

Certes , la conférence est tout sauf amusante , avec des démo arc en ciel et autre licornes comme chez Apple , mais la ou la firme de Cupertino ce fiche des développeurs , AMD parle open source , API , écosystème … et pour apporté la caution de sérieux et d ‘ efficacité en matière de puissance et d ‘ efficience pour pour ces matériels , rien ne vaux la caution de Cray et la mise en application avec Shasta .

Lycéens et informatique

La bonne blague de la start – up nation

Ainsi , le ministre de l ‘ éducation du moment à décider que les lycéens devaient apprendre à programmer et cette matière est éligible pour ce qui reste du baccalauréat français . Alors autant l ‘ idée est bonne ( quoique ..) , autant l ‘ exécution va être calamiteuse . Bien que je suis née à la fin des années 1970 , j ‘ ai découvert l ‘ informatique à Narbonne au CM2 et en 6 ème grâce au «  plan calcul pour tous «  , je renvois à l ‘ article détaillé sur wikipédia .

Al ‘ époque , nous étions vierge de toute informatique , aucun préjugé sur la chose . Le boutonneux de 2019 est un être passif , il passe sa vie avec un smartphone et ou une tablette , qui bien que tournant sous UNIX , cela reste des terminaux , attaché aux serveurs via HTTPS . Secondo , nous étions très intéressé par la programmation , parce que fasciné par ces petites machines honorables .

Tertio , les enseignants non aucuns désirs d ‘ enseigné la programmation , autant j ‘ aurais tiqué voir plus il y a dix ans , autant je comprends maintenant . Le lycée actuel est un avant goût de l ‘ enfer , déjà que l ‘ ado n ‘est pas futé à la base , mais si en plus les programmes , prédigéré et soyons clair pas neutre en matière politique , cela reviens à faire écouté Bach à des rapeurs ou pire Chris and the queens : pissé dans un Stradivarius me donnerais le même dégoût .

Quarto et en conclusion : la plateforme choisi est Python , qui est un langage pratique , utilisé tous les jours dans l ‘ IA , qui est en fait un BASIC moderne . Mais il est géré de façon native par le Raspberry Pi , mais comme l ‘ éducation national est sous contrat avec Microsoft … je ne rentrerais pas dans le débat «  méchant «  Microsoft Vs la «  vertueuse «  Quadrature du net .. l ‘ apprentissage d ‘ un langage informatique demande de la rigueur , mais comme le lycéen de base entre les mathématiques , le français ( ou ce qu ‘ il en reste ) , l ‘ histoire – géographie ( itou ) , l ‘ anglais , donc leur faire avalé de l ‘ abstraction comme l ‘ informatique , alors que le jeune ne pense qu ‘ a faire une partie de FORTNITE ( c ‘est un ado , je le rappel …) . Donc cette enseignement et cette discipline est voué à l ‘ échec , car il n ‘ y a aucune motivation , si ce n ‘est pour être à la mode «  start – up nation «

Hail César – Cohen brothers

LA confidential en plus amusant

Tous cinéphiles digne de ce nom , ne peux ignoré ce patronyme . En un peux plus de vingt ans , ils ce sont imposés comme faiseurs de scenarii et de films de qualités . No country for old men , est devenu un classique instantané et un de mes films préféré . Mais « hail César «  est à la fois une excellente comédie , un hommage du cinéma des années 1950 et un commentaire politique de ces mêmes années .
Un film ou Scarlett Johansson est parfaite
On ne va pas dire que cette dernière decennie , est étez parfaitement stimulante pour Scarlett Johansson . Je ne reviendrais pas sur « the ghost in the shell «  , elle devra s ‘ expliquer en temps et en heure pour ce gâchis . Elle incarne une starlette , enceinte , spécialiste de ballets nautique . Elle joue autre chose qu ‘ une cruche .

Hail César à une écriture très fine . Certes pour un jeune de vingt ans , les péplums , les drames hollywoodiens , ne disent rien pour cette génération qui n ‘ a pas connus «  la dernière séance «  . l ‘ utilisation de caméos est faite avec finesse . Il faut parlé de prestation de Georges Clooney , qui est parfait en imbécile heureux , mais charismatique .
Une certaine vision du communisme
Hail César donne une vision disneyienne du communisme . Le film à beau ce déroulé dans les années 1950 , sans plus de précision , le communisme est présenté de façon angélique . Et moi je coince . C ‘est ne pas connaître les procès de Prague , contemporains de l ‘ action du film . Ne pas entendu parler des goulags et surtout de l ‘ affaire Rosenberg , qui permit à l ‘ URSS de l ‘ époque d ‘ acquérir la technologie de la bombe à hydrogène .

Certes les frères Cohen , savent que nous savons et qu ‘ hail césar est avant tout une comédie . Avec un twist intéressant , mais comme ils ne font pas de suite et cela est dommage .

De l ‘ image de Microsoft auprès des développeurs

Ou Apple va devoir sortir les rames et les doigts pour les re – conquérir

Le développeur est avant tout un pragmatique , il à peu être des attachements , aimer une plateforme Java par rapport à Dotnet , mais ces dernières années , Microsoft à vraiment fait des efforts auprès des créateurs de logiciels et de la communauté open source .

Microserfs de Douglas Coupland à étez très longtemps mon livre de chevet . Il à étez édité au milieux des années 1990 ou l ‘ entreprise de Bill Gates étais hégémonique et le web commençais à ce montrer . Mais en plus de vingt ans , Microserfs à des plus vieilli et mème si dans les derniers chapitres , GNU | Linux ne faisait tourné que l ‘ apache de la start – up des héros …

Microserfs , commençait à Redmond et Coupland ne rendais pas aimable les pratiques de Microsoft . Mais j ‘ en est déjà parlé , du fait du déplacement du pc client au cloud ; quoique l ‘ on en pense , à permis d ‘ évoluer vers l ‘ open source en proposant de l ‘ outillage , des protocoles , des langages encore une fois , chose impossible en 1996 .
Devoxx , Microsoft techdays et la WWDC
En me promenant sur Youtube ,je suis tombé sur des sessions de Microsoft techdays et la ou la WWDC d ‘ Apple sont plus des show boursouflé , mais parlant de tout , sauf de technologies , les Microsoft techdays et bien sur les conférences Devoxx montrent du code , parle pointu , parlent au geeks .

Apple vomis les développeurs , trouve le code source sale . Apple depuis le décès de Steve Jobs , voudrait s ‘ affranchir de cette plèbe ce battant contre Xcode , mais nécessaire pour vendre ses iBidules . Microsoft , dont je ne suis pas le chantre à battu sa coulpe , à digéré l ‘ arrivé de Google et d ‘ Amazon et c ‘ est adapté , certes Microsoft n ‘ a certes pas le glamour d ‘ Apple , mais hormis les bug actuels concernant Windows 10 , l ‘ écosystème azure fonctionne .

Apple , n ‘est plus une marque de geek . La marque ce fiche des professionnels de l ‘ image , pourtant population qui à maintenu des années la marque à la pomme sous tente à oxygène des années . Un MacBook Pro est superflu dans les métiers de l ‘ IT , c ‘est devenu le cœur de métier de GNU | Linux , ou une bécane à 600 € , fait le job pour le webdesign , je rappelle que le MacBook Air coûte 1300 € pour un PC non fonctionnel en l ‘ état .

Donc Apple conchie les dev , les graphistes , les artistes 3D ( l ‘ iMac Pro est ridicule en sois ) . Apple vise les commerciaux de la start – up nation , les spécialistes des slides , les disrupteurs du dimanche , les révolutionnaires en peau de lapins , les créateurs de licornes boursières .

Plus les créateurs