Westworld saison 2 – Lisa Joy – Jonathan Nolan

Même chose , mais en différent

La saison deux de «  westworld «  est sortie en DVD récemment . Pour celles et ceux qui ont lut ma critique savent que je suis sous le charme de cet univers . Nous avions quitté les «  hôtes «  en mode énervé et deux personnalités fracassantes parmi eux : Dolores Abernathy | Wyatt , une «  oie blanche «  qui ferait passé Conan pour un sale gosse et Maeve Millway , qui s ‘ étant réveillée de son statut de personnage de «  westworld «  pour s ‘ échappée de ce parc , mais twist de la première saison , Ford à libéré ces créatures …
Pire que Cercei : Dolores Abernathy
Dolores , ce révèlent être l ‘ un des plus grands bad guy de l ‘ histoire des séries télévisé . La couronne était pourtant solidement posée sur la tète de la funeste Cercei Lannister . Dolores est bien plus humaine , bien plus respectable que Cercei . Elle est notre part d ‘ humanité , disparu il y a longtemps .

Evan Rachel Wood ne fait pas du sous Tricia Helfer , qui reste brillante en temps que Numéro 6 . Mais la ou les Cylons ce savent étranger aux humains , les hôtes , ce découvrent non humains , pour une fiction au profit d ‘ êtres inférieurs et vils : nous .

La saison deux , ce révèle moins surprenante que la première , car nous sommes à la fois familier du parc et de Michael Crichton et de son «  Jurrassik Parc «  et ce qui est appréciable , car Lisa Joy et Jonathan Nolan , savent qu ‘ ils peuvent ce lâché , les mercenaires y vont franco contre les hôtes , qui ne sont pas humains .
Delos
Encore une fois , le spectateur , familier de l ‘ écriture de Lisa Joy et Jonathan Nolan , ne laissent pas traîné le choses à la mode «  Lost «  ou «  Person of interest «  , on nous expliquent le pourquoi du comment de Délos et le but de cette firme .

Ce qui explique la citation de «  ghost in the shell «  dans le pilote . Autant , je suis sous le charme de madame Evan Rachel Wood , autant deux acteurs sont ont ne peu plus surprenants :

James Mardsen, connus de tous , comme ayant incarné , le lisse et boyscout Cyclope dans la première trilogie X Men , ce révèle , avec les années passant ,un acteur digne de ce nom , ne faisant plus dans ces couches et devrais reprendre ce rôle de mutant … il c ‘est loganifié .

L ‘ autre très bonne surprise est Jimmi Simpson , la version jeune de William . Bien qu ‘ incarnant la némésis de Ford et de Teddy , nous joue un «  méchant «  de façon subtil , il ne nous la joue pas cynique pour millénial à la mode Frank Underwood , mais à un but et ce donne les moyens pour y parvenir .
La musique
L ‘ environnement musical , fait parti de l ‘ ambiance de «  westworld «  . Ramin Djawadi , déjà brillant dans «  Person of interest «  , extraordinaire dans «  games of thrones «  ( écouter « light of seven «  ) . Il à eut la bonne idée de ne pas faire de l ‘ Ennio Moriconne , mais réarrange de la pop , du rock ( paint it black ou comment inconifié des bad guys ) , de l ‘ industriel ..

Ramin Djawadi est ce que l ‘ on à fait de mieux en matière de musique de série et j ‘ ai hâte d ‘ entendre son travail dans l ‘ ultime saison de «  games of thrones «

Publicités