Le moment de vérité d ‘ ORLM

Plaidoyer pour la sauvegarde d ‘ un podcast éthique et technologique parlant d ‘ Apple

Je suis ORLM depuis pas mal de temps , certes , comme pas mal de geek je suis plein de podcasts , mais ORLM est particulier pour plein de raisons , mais avant tout la compétence et le ton de l ‘ émission .
Ne le faite pour MacOs X , mais pour UNIX !
ORLM à poppé sur les Internets au moment ou l ‘ informatique grand public vivait une nouvelle jeunesse via les réseaux sociaux . Cette informatique grand public , née sous l ‘ impulsion de la Silicon Valley , de l ‘ Intel 8080 et du Basic . Apple ; via l ‘ Apple II à évangélisé à coup de Visicalc des entreprises , qui objectivement n ‘ était pas le cœur de cible commercial pour les grands systèmes d ‘ IBM .

Une fois Steve Jobs viré , à raison d ‘ Apple à la suite de l ‘ échec commercial du Macintosh . Jobs fonda NeXT et pour ces stations de travail ce tourna vers UNIX , norme industriel pour les logiciels qui ne doivent pas planté en pleine nuit en réseau lors d ‘ une monté en charge inattendu .

Certes MacOs X v11 est loin du logiciel crée par Kenneth Thompson , Dennie Ritchie et Brian Kernighan , celui ci est obèse , inefficace , incompatible à la mode Apple , lourdingue et le joujou de Jony Ive , le designer en chef de la firme de Cupertino . Mais sous cette masse de fanfreluche , de barbe à papa et autre dark mode ( c ‘est révolutionnaire ) , survie dans un coin , tout petit , mais le concept multitâches et multi – utilisateurs .

Certes , le multitâches et multi – utilisateurs est d ‘ une banalité pour le linuxien tendance Débian que je suis , mais pas pour les malheureux acheteurs de MacBook Air et iPad Pro 2018 . ORLM défend , chaque semaine le retour d ‘ Apple dans le marché professionnel audio et vidéo , donc du caractère lutherien d ‘ UNIX : solide , fiable , sécurisé , encaissant les conneries de ces demeurés d ‘ utilisateurs finaux ne connaissant même pas PERL .
ORLM ou la défense raisonné du vulgum pécum envers la pomme
L ‘ équipe d ‘ Olivier Frigara défend aussi bien Kévin , fasciné par iOs 12 , que le studio web ayant investi dans le Mac Pro v2 et c ‘ étant fait cocufié par Phil Schiller et Tim Cook . Frigara n ‘ est pas , loin s ‘ en faut le newbie de l ‘ année . Ayant travaillé précédemment dans feue SVM Mac ( dont je dois avoir quelques numéros ) et iCreate , je ne me permettrait pas de jugé de la pertinence de celui ci, mais il est orienté «  grand public « ; voir «  kevinesque «  …

Le sel d ‘ ORLM est bien sur Monsieur X , ancien commercial d ‘ Apple France qui cache son identité comme si il était menacé par la famille de Tony Soprano , mais bon il paraît que la firme de Tim Cook est «  bienveillante «  .

ORLM est bien sur paritaire avec l ‘ iconique Fanny Bouton , geek et chef d ‘ entreprise dans les média . Depuis quelque années , ORLM s ‘ ouvre au monde Microsoft , qui paradoxe , à libéré des APIs à l ‘ open source , fait fonctionné ses serveurs AZURE sous GNU / Linux Débian , est chaleureux , humain , ne traite personne selon l ‘ épaisseur de son porte feuille , reconnaît et corrige ces erreurs , mais il est encore nommé «  coté obscur de la force «  …

ORLM est d ‘ utilité public , car il déplaît fortement à Apple ; il n ‘ y a pas de pont d ‘ or pour la marque , ORLM est critique dans le bon sens du terme , dénonce les travers d ‘ Apple qui favorise l ‘ image de marque au dépend des produits .
En ces temps ou les chaînes Youtube sont sous la menace de ce faire coupé les vivres , ou le JDG est obligé de ce faire sponsorisé ces émissions , ORLM du fait de son éthique ce doit d ‘ être financé par nous les spectateurs , je sais , pour tout le monde les temps sont durs et cela , ne risque pas de s ‘arranger de sitôt , mais perdre ORLM ferait régresser le Youtube français de dix ans , une décennie sans recul , sans réflexion sur les technologies qui nous entoures , non merci .

Publicités

2 réflexions sur “Le moment de vérité d ‘ ORLM

Les commentaires sont fermés.