The elder scrolls V – Skyrim edition spécial

La poésie dans le jeu vidéo

Je suis fasciné par Skyrim . Le RPG de Bethesda est très clairement un monde à part . À chaque fois que je me fais une session , j ‘ en prend pour deux heures de dépaysement . Au moment où j ‘ écrit,j ‘ ai enfin tué Alduin à Sovengard et suis en plein de l ‘ arc de Miraak , nous passons sans coup férir d ‘ une ambiance à la Conan à celle du Cthullu , de Bordeciel à Oblivion , de façon harmonieuse .
Solsheim : ou comment faire aimer les DLC
Dans The elder scrolls V – Skyrim edition spécial , dès que nous accomplit les sept cents marches , nous nous faisons rapidement agresser par les disciples de Miraak , qui nous accuse d ‘ être un faux «  enfant de dragon «  . Une destruction d ‘ Alduin à Sovengard plus tard ( le JDG avait à peine exagérer le truc ) , il est temps , pour notre avatar de prendre le bateau pour Soslheim …

Après des jours et des jours en Bordeciel , l ‘ île est dépaysante . Nous perdons nos repaires de nordique , pour être entouré d ‘ elfes . Nous passons d ‘ un paysage volcanique , aride , aux alentours de Dawnstar en grimpant vite . Soslheim est écrit de façon logique , que donner comme challenge à un joueur qui bouffe du Dragon matin , midi et soir ? Le confronté à un Dova passer du côté obscur de la voix .

Le choix de Bethesda est à l ‘ époque logique et à contre courant d ‘ un Blizzard , car ayant joué  , beaucoup en son temps à Diablo III et à la fausse trilogie Starcraft II . Nous avons d ‘ un côté des scenarii fonctionnels , essayant de nous vendre des super pouvoirs et faire grimper le skill , un scenario se terminant de façon tragique et allant vers la mièvrerie et détruisant tout l ‘ héritage du premier Starcraft .
Moral , politique et contemplation
Comme d ‘ habitude en dehors de la quête principale , nous avons des histoires annexe . L ‘ une d ‘ elle est le nettoyage d ‘ une salle de banquet envahie par des gnomes agressifs . Une fois fait , nous aidons la cheffe à rejoindre un sanctuaire ( ou nous gagnons un mot de pouvoir ) , celle-ci ayant étez indolente est rejeté par le dieu local . Elle nous demande de mentir au reste du groupe , ce que je ne fait pas . Elle finit par être renvoyé du groupe car le mensonge n ‘ a aucune excuse .

Skyrim est un jeu moral et c ‘est pour cela qu ‘ il marche aussi bien . Certes , il ne plait pas aux adolescents qui ne rêves qu ‘ à GTA 5 , mais c ‘est aussi un jeu contemplatif … tous le monde aime perdre son temps en partant de Whiterun et de monter à Solitude .

Soslheim est tellement grande , pour une si petite île . Ce qui est aussi bluffant est l ‘ intégration des textures 4K , le bord de mer est irisé , c ‘est dommage de na pouvoir y habiter , mais nous ne sommes pas dans Morrowind , c ‘est un hommage point .

Publicités

2 réflexions sur “The elder scrolls V – Skyrim edition spécial

Les commentaires sont fermés.