Le mythe du homme – mois – Frederick P. Brooks Jr

Toujours valable à l ‘ époque de GIT et du micro service

Qu ‘est ce qui différencie l ‘ informatique des années 1960 et celle de 2019 ? Hormis IBM , qui est redevenu une marque B2B , UNIX , qui est partout et était vu avec dédain par Big Blue . Les technologies de langages objets , le partage collaboratif du code source .
La pierre angulaire , voir la bible du développeur
En ces temps d ‘ incertitudes , technique et humaine , ou Internet tant à remplacer le plus en plus le réel , ou il commence à y avoir un certain laisser aller dans le monde du logiciel , ou l ‘ on sort vite un produit à peine conçut sous UML et pour être trivial , chier vite fait , mal fait sous Go et autre Kotlin . Car il faut vite chercher du financement , pour à terme vendre sa start – up , pas pour faire «  une encoche dans l ‘ univers «  .

Le mythe du homme – mois à étez édité vers la fin des années 1960 et mis à jour à la fin des années 1990 , pour la mise à jour , j ‘ en parlerais dans la section suivante . Frederick P. Brooks Jr à travaillé chez IBM , il a veillé à l ‘ écriture de l ‘ OS de l ‘ IBM 360 , à une époque ou la conception orienté objet , voir du C était au mieux de la science fiction . Cette conception , c ‘est fait sur le modèle des cathédrales , un architecte , des exécutants , l ‘ écriture de la documentation , une méthodologie simple et efficace car le mainframe devais ce suffire à lui même .

Mais M M-M tomba de lui mème .
De l‘ IBM 360 à l ‘ éloge de l ‘ Apple Macintosh
M-M M fut mis à jour une première fois en 1986 et Frederick P. Brooks Jr tresse une couronne de laurier à Steve Jobs , car l ‘ Apple Macintosh est conceptuellement la même chose qu ‘ un mainframe IBM : autosuffisant et fermé . Sans compté sa conception « à la cathédrale «  , le finder et sa suite graphique d ‘ un seul tenant , permettant , avec sa charte graphique d ‘ assuré une cohérence système .

Brooks Jr parle aussi en bien d ‘ UNIX et ces variantes , mais est sceptique sur la programmation orienté objet et du caractère réutilisable des classes , le C++ n ‘ était pas encore sorti . Microsoft , durant cette release est la cible de l ‘ auteur il trouve ( et c ‘est vrai ) MSDOS de guingois , car devant fonctionné sur des systèmes ouvert …
1996 , ultime release et la Réforme «  cathédral and the bazar «
A la fin du siècle dernier , pour sa dernière mise à jour M-M M pris en compte les dernières grandes évolutions logicielle de l ‘ époque . Comme dit plus haut , modèle M-M M fonctionne dès lors que cela est dirigé par un architecte et sa suite , quand un projet ne dois pas tenir compte du monde extérieur .

Frederick P. Brooks Jr ne pris pas en compte la révolution copernicienne Linux . Le noyau Linux , ces bibliothèques … ne peuvent pas être maintenu ainsi , d’ ou la création de la métaphore du bazar ou chacun apporte sa contribution et est régulé par le chef du projet , mais il n ‘ y a pas plan .

D ‘ ou le caractère explosif de l ‘ ouvrage d ‘ Eric S. Raymond ou on laisse faire le développeur et la correction après . Il faut ce rendre compte , Raymond , prenant lui en compte les logiciels de versions comme CVS , norme de l ‘ époque ou le tout nouveau subversion , permettant de patché en temps réel le logiciel .
Certes en 1967 , les développeurs étaient attaché à leurs terminaux relié au mainframe et travaillaient sur une fonction à la fois , de la debogué , de la documenté et effectué la compilation .
2019 : l ‘ approche intermédiaire est recommandé
Pour conclure que penser de tout cela ? L ‘ approche M-M M doit être la base de départ , la question ne ce pose même pas . Elle est bonne jusqu ‘ à la sortie 1.0 du produit , puis lors de la livraison du code source à la communauté sur GITHUB et ces forks , c ‘est la communauté , si elle est efficace de faire le pas suivant , le bazar seras toujours plus interressant et rapide , que l ‘ approche cathédrale et le propriétaire du code pourra toujours fusionné le code source interne , avec des fonctionnalités crée par communauté de développeurs

Publicités

Une réflexion sur “Le mythe du homme – mois – Frederick P. Brooks Jr

Les commentaires sont fermés.