Anthem – Bioware / EA

Ou le nouveau foutage de gueule

Depuis l ‘ affaire des loot box , l ‘ industrie du jeu vidéo , qui n ‘ était pas , loin de la plus vertueuse , voir remontons à la nauséabonde affaires du «  gamers gate «  et du «  Doritos gate «  . L ‘ affaire Anthem est symptomatique de la financiarisation du monde de l ‘ entreprise dans son cas le plus caricatural .
La démonstration à la conférence E3 XBOX 2017 : bidon de bout en bout
Tout le monde c ‘est aperçus que depuis l ‘ E3 2018 , un truc cloche . Le Fallout 76 de Bethesda est un tel échec que cette entreprise , créatrice de la saga Elder Scrolls est en train de revenir la queue entre les jambes du côté de Steam après avoir voulu se la jouer Blizzard / Activision en créant son propre launcher / magasin .

Bioware à étez un grand studio . Je parle au passé , car après le semi-échec de Dragon Age : inquisition et Anthem , ce studio ne seras même plus bon à faire du jeu mobile . Comme tout le monde j ‘ ai lu la traduction de l ‘ article de Kotaku via Gamekult .

Je ne reviendrais pas sur le fait d ‘ enchaîner un jeu après l ‘ autre sans un repos de l ‘ équipe . Le fait qu ‘ il n ‘ y est aucun chef à la tête d’un tel projet , que le jeu se soit chercher un long moment ( cela est normal et excusable ) , mais que le jeu , via une démo totalement bidon lors de l ‘ E3 2017 : c‘est-à-dire que le moteur Frosbite tournais à vide …

Mais hormis l ‘ utilisation de détournement , c ‘est la compression temporelle du temps de développement , l’aussi , entre le moment ou l ‘ on commence à mettre ses idées sous UML et la release , il y a du temps … que l ‘ on ne peu mesuré au départ du projet et la première release . Sauf dans le cas Anthem ou EA a exigé de la part de Bioware une livraison de 18 mois maximum ! Cela ne sais jamais vu et l ‘ on a vite vu la catastrophe , la je renvoi au vidéaste Alphacast sur Youtube qui explique les choses sur les statistiques dans le jeu et le loot .

Anthem dans ce cas arrive à faire pire que les premières versions de Diablo 3 que j ‘ ai subit et c ‘est l ‘ une des raisons pour laquelle je ne veux plus entendre parler de Blizzard .

Je ne vais pas parler du downgrade , il est logique dans le marketing effréné du divertissement .
Frostbite de DICE ou les limites d ‘ un détournement de moteur
Le gros caillou dans la chaussure EA est le moteur de DICE : Frostbite . Cette technologie commence à dater . Toujours dans l ‘ article de Kotaku , nous apprenons que ce moteur , qui à tout , donc à rien chez EA .

Frostbite est une suite de technologies propriétaire ( dans le strict cadre du jeu vidéo , cela ne me gène pas ) . Mais celle-ci est imbitable paraît-il … Surtout des fonctionnalités non documenté …je le répète , Frostbite à des fonctionnalités non documenté , ce qui est contraire à toutes règles dans le monde du logiciel . Il y a des heures et des heures de conférences DEVOXX sur le sujet , dans n ‘ importe quelle ouvrages d ‘ apprentissages de langage informatique , il est recommandé d ‘ expliqué ce que l ‘ on fait … tout le temps , toujours !

EA à penser faire un joli coup en s ‘ appropriant DICE et son moteur . DICE est un spécialiste du FPS , il a donc crée un moteur spécifique , au lieu de prendre une licence Unreal ou Unity et être sujet aux bugs exogènes . Mais Unreal et Unity documentent leurs produits , ouvrent des espaces de dialogue entre les développeurs et le middleware , ce que fait couramment Nvidia , les distributions Linux , Microsoft …

Frostbite est utilisé partout … FIFA , Need for speed utilisent ce moteur . Déjà que ces jeux sont écris à la va vite , donc ont des bugs récurrents forcements non corrigé et apparaissant du fait des exceptions du moteur .
Conclusion
Bioware a subit un mauvais management de la part d ‘ EA et en interne . Frostbite est une technologie ne répondant plus aux exigences du gamer de 2019 . Une technologie ce doit être simple à appréhender , d ‘ ou le succès de Node JS . EA est un habitué du brisage de studio , je renvois l’encore au cas de Maxis et de la destruction de la franchise Sim City .

Publicités