Free software , open source

Meaux, imprimante 3D et l’adoption de l’open source par les gens

j’avais parlé, il y a quelques semaines , du temps qui se passait entre l’apparition d’une nouvelle technologie et son adoption réel par le grand public . L’année dernière apparaissait une boutique d’imprimantes 3D dans l’hyper centre de Meaux , elle est morte dans l’indifférence la plus totale , pourquoi, comment ?
L’open source, le free software, c’est pour les technocrates
Le grand public se fiche de GNU /Linux , de l’open source et du free software , ignore volontiers qui sont Linus Torvalds ou Richard Stallman entre autre . Ce n’est pas un désintérêt volontaire , l’informatique est un domaine pointu et de passionnée .

Il n’y a qu’a voir le succès de la Playstation , qui bien que reposant sur un CPU MIPS ( fournisseur de Silicon Graphics ) et un petit GPU , pourtant bien qu’équivalent à un PC Intel Pentium «  ouvert «  la première console grand public de Sony était simple . Même si GNU/Linux , du fait de son développement en continu est naturellement plus performant que Mac Os X , mais GNU/Linux , malgré des bureaux comme GNOME ou KDE mais paraît ‘ il est moins ergonomique que le GUI de Microsoft Windows selon le «  grand public «

L’open source , marche très bien avec VLC ou Firefox Blender 3D/Cycles , mais ces logiciels , que j’utilise tous les jours , comme LibreOffice n’on pas temps la notoriété qui leur est dû , mai j’ai passé l’age et la patience d’évangélisé . C’est un sport de jeunes , mais comme ceux-ci sont cons comme des pelles .

Que l’open source redevienne un truc de clerc , me désespère , mais cela à toujours été plus ou moins le cas . L’informatique en encore et toujours l’image de «  magie noire ou blanche «  et des gamins «  des petits génies «  , les journaleux utilisant encore ce terme non jamais au grand jamais regardé la série éponyme .
L’impression 3D, la VR et le meldois
L’échec de la boutique d’impression 3D ne m’étonne pas comme je suis d’un grand scepticisme sur la location et le partage de vélos . Le meldois est bourru au premier abord et tout sauf technophile. Mais en contrepartie si cela fonctionne à Meaux, cela marchera partout ailleurs. La plus valu d’un nouveau magasin, d’un nouveau service doit être immédiat et pas cher .

Meaux est une ville tueuse de concepts , un exemple parmi d ‘ autre : une boutique spécialisée dans la revente de matériels Apple et par extension de la PAO , qui par la suite est devenu multi marques est morte au bout de trois ans . Celle-ci aurait pu être pertinente , mais je suis à quarante-cinq minutes en train ( quand tout va bien ) de l’Apple store d’Opéra et à un clique du site de l’entreprise phare de Cupertino .

Quant à la réalité virtuelle , cela est et reste un truc d’happy few : pas de standard industriel , pas d ‘ applications incontournables pour le grand public Apple , autrefois pilleuse de concepts , n’a rien compris au film , mais c’est Apple .

Pourtant , l’impression 3D , avoir son jardin potager va devenir au moins la norme , une nécessité climatique et économique , l’impression 3D technologie pour l’instant nerd est un moyen de s’affranchir de la société , l’autonomie n’est pas un gros mot , mais il faut commencer à y réfléchir .
Guillaume Meurice et Windows 95 : un bilan traumatique
En tant que fidèle de «  par Jupiter «  , j’aime la pilule de Guillaume Meurice , alors certes , c’est un technophobe et tape dès qu’il le peut sur la «  start up nation «  , concept à la con d ‘ un junior de HEC

Mais nous ferons toute et tous le bilan de ce concept . Meurice n ‘ aime pas la chose informatique , comme dit plus haut , au lieu de le penser comme un outil , il le prend comme un élément de différenciation social , plus jeune il devait plus lire un magazine de foot que joystick ou console + . Mais comme nos mamans sont restées coincé à l’époque de pong

Meurice es coincé en 1995 . Je ne lui en voudrais pas car Microsoft à réussi l ‘ exploit de mettre un pc dans chaque maison , la ou Apple ,dont c ‘ était le but premier , mais Crosoft , chantre , avec IBM du logiciel privatif , ces deux entreprises se sont ouvertes et adapté .

Publicités