E3 2019

Les chutes confirmées d’EA et de Bethesda ( ce qui n’étonnera personne )

Je ne vais pas me cacher , l ‘ E3 permet aux joueurs sur PC de faire d’excellentes affaires sur Steam et GOG , de toute façon , qui précommande encore ces jeux ou les payent encore plein pot ? Cet E3 nous à été vendu comme celui de transitions entre deux générations de consoles , qui d’ici deux ans seront aussi puissantes qu’un iPhone , sous utilisé .
Entre un Google ridicule , un EA absurde et un Bethesda à plein ventre
Google à ouvert les hostilités avec Stadia , je n ‘es rien contre le streaming de jeux , mais d ‘ un point de vue écologique , bref , je ne reviendrai pas sur le tarif … à 129 €pour le «  pack fondateur «  , mais le désavantage de tirée le premier est de se prit une Sega et de tuer sur le coup , j ‘ en parlerait plus bas . Google se retrouve en confrontation avec Steam et GOG , eux même contre le store d ‘ Epic , store superflu et ne faisant pas baisser les tarifs ni améliorer les services , cela fait beaucoup pour un noob sur le marché du jeu vidéo .

EA , qui depuis deux ans enchaîne les foutages de gueules avec les affaires des loot box sur star wars battlefront 2 et Anthem à durablement abîmer l ‘ image de Bioware était donc en mode safe word entre un nouveau jeu star wars , un Tomb Raider – like avec sabre laser et la Force et un héros aussi charismatique qu ‘ un acteur de série z , un nouveau FIFA et d ‘ énième cartes de battlefront 5 , l ‘ ancienne boite de Trip Hawkins , n’a plus rien à donner et vire Activision – Blizzard .

Bethesda , entre un Rage 2 ridicules et un Fallout 76 mort-née car sorti bien trop tôt comme Anthem à assumer toutes ces bêtises et c’est excusé , mais ils savent qu’ils ont perdu leurs fans et la confiance qui va avec , donc contrairement à EA , ils réagissent et c’est une attitude saine . Donc wait and see , mais je suis dubitatif .
Quand Microsoft fait une leçon de présentation à Apple
Il se passe quelque chose à Redmond . L’ancienne entreprise hégémonique des années 1990 à virer sympa , ouvert , humaine , là ou Apple ment à son monde , est propriétaire à mort et est inabordable ( le Mac mini à 900 € ) . La Xbox est passé d ‘ un pc pour grand public à une console iconique . La conférence de 2019 a remis les choses aux claires , sans en faire trop .

Il est vrai que Keenu Reeves à tuer Stadia une première fois , mais c ‘est surtout la présentation de Scarlett ( dont la configuration est objectivement une blague ) , mais , contrairement à Apple et son Mac Pro v3 déjà has been , Microsoft laisse parler les créatifs , tout en déroulant sont xcloud avec le coup de hache final sur Stadia avec le game pass ultimate .

Vers un video game as the service malgré tout ?

La tendance de ces dernières années est de pousser le joueur casual vers l ‘ abonnement et l ‘ offre de jeux à la Netfix , grand fantasme d ‘ un Julien Chièze , qui semble t ‘ il aspire à l ‘ Académie française puisqu’il n’a cessé d ‘ inventé de nouveaux mots lors de ces commentaires durant les conférences E3 .

Encore une fois , je suis dubitatif sur le streaming du jeu vidéo , a la fois pour le côté software is a service , le SaaS fonctionne plutôt pour le B2B . Certes Steam est passez par la , mais ont peu sauvegardé ces jeux pour les réinstaller et les synchronisés avec son compte , ces logiciels sont donc tangibles , alors qu ‘ une connexion en temps réel entre client et serveur , pour du jeu , n‘est-ce pas poussé un peu loin la futilité de la chose ?

Sans compter bien sur la puissance pure exigée , déjà que l ‘ on s ‘ extasie sur des consoles ayant la puissance brute , au mieux d ‘ une RTX 2070 Ti soit 10 Tflops , tous ça pour des jeux , n’ayant pas le temps d’être optimisé , car l’éditeur doit ce remboursé sur son développement en deux semaines après sa sortie , je ne reviendrais pas sur le raytracing , qui ne s ‘ écrit pas en trois semaines , sauf si les joueurs essuient les plâtres et la peinture fraîche .

Bref , où est le plaisir de jouer ?

Solo a star wars story – Ron Howard

Ce machin est canon

Ce film est un non-sens . Un long métrage qui ne justifiait pas il n’a pas l’excuse de «  rogue one «  qui lui est l’inverse d’un « Solo  »  .
Sur explicatif et redondant
Solo met en scène les premières années de contrebande d’Han Solo et comme toutes les premières années, ce n’est pas brillant , mais chacun doit faire ces armes . Le scenario de ce machin , explique certes le «  fameux «  raid de Kessel Ring , comment il a gagné le «  faucon millénium «  etc

Mais il y a un gros mais : Solo cite « l’empire contre attaque «  , toutes les deux scènes ce qui est le comble du consternant dans le cadre de la franchise «  star wars «  . Certes Solo est une origin story superflu , Star Wars vivait très bien sans , la ou un rogue one est pertinent et logique , raccroche au wagon de l ‘ épisode quatre et est remarquable de simplicité .
Le retour de Darth Maul
Darth Maul révèle la faiblesse intrinsèque de la prélogie : la ou Georges Lucas courir après les modes , là ou la trilogie classique développait ses propres icônes . En 1999 , Darth Maul à étez vu comme la réponse lucasienne à Néo et à l ‘ agent Smith , ce qui est idiot , puisque matrix , n’existait pas médiatiquement .

Darth Maul n’était utile dans l’épisode 1 , que pour révéler le lien maître – élève Sith de façon effective . Je ne reviendrais pas sur le côté superflu de celui-ci , mais cache le futur empereur . Maul ,dans Solo est au mieux ridicule , au pire ingérable pour une suite . Ce film aurait pu être un nouveau rogue one , il n ‘est mème pas un MCU de seconde catégorie , qui eux se compte sur une main .

 

Apple WWDC 19

À un moment , il faut se poser des questions

J’avais parlé de ma consternation post WWDC 2018 , après avoir regardé les keynotes AMD et Nvidia , qui ne fut pas terrible , mais les années sans , cela arrive . Je suis sans doute méchant , Nvidia , via des constructeurs tiers a lancé Nvidia studio , qui via des spécifications techniques et ces pilotes se mettent non seulement en concurrence avec Apple , mais reprend surtout la ou Silicon Graphics aurait dû muer …
Un Mac Pro qui fait pisser de rire Nvidia
J’avais hurlé de rire avec la keynote concernant les services Apple . La , la WWDC était bien , mais la «  grosse «  annonce «  un nouveau Mac Pro , grosse resucée du MP du début des années 2000 . Le hardware est d’une banalité a pleuré : Intel Xeon + AMD Radeon avec une pelletée de RAM . Rien de bandant , mais le tout avec un tarif de base : 6000€ .

Cet ordinateur signe l’échec d’Apple vis-à-vis des professionnels . Reprendre la philosophie d’un ancien modèle tout en verrouillant celui-ci ( oublié une bonne fois l’Open Mac de Jean-Louis Gassé ) , car certes le MP est améliorable , mais qu’avec les cartes aux standards Apple , donc non standard . Comme Silicon Graphics à l ‘ apogée de son règne .

Je renvoie à mes archives pour tout ce qui concerne SGI , mais Apple refait les mèmes erreurs

Ou comment Apple ID courre après Open ID ( standard ouvert )
Apple soi-disant héraut de la défense de la vie privée , mais qui ne possède aucun cloud en propre , désire lancer un nouveau standard d’identification «  sécurisé «  , alors je veux bien être «  ouvert «  , mais comme chacun sait Apple n’invente rien . La sécurité , n’est pas une fonctionnalité anodine et sexy .

Toute entité voulant monter une plate-forme , en sus d’un business model cohérent évite de réinventer la roue en s’appuyant sur des standards , si ceux-ci existent , c’est pour une bonne raison : il y a cohérence , les APIs sont documentés et ouverte .

Apple n’ouvre pas son code , il a plutôt tendance a le fermé hors la sécurité par obscurité est obsolète , mais nous parlons d ‘ une entreprise qui vend un Mac Book Air de base à 1300€ pour du matériel à 600 € .

L’Apple ID va t’il devenir un standard ? Oui s’il est GPL et conforme au contrat moral Débian , mais je n ‘ y crois pas .