Solo a star wars story – Ron Howard

Ce machin est canon

Ce film est un non-sens . Un long métrage qui ne justifiait pas il n’a pas l’excuse de «  rogue one «  qui lui est l’inverse d’un « Solo  »  .
Sur explicatif et redondant
Solo met en scène les premières années de contrebande d’Han Solo et comme toutes les premières années, ce n’est pas brillant , mais chacun doit faire ces armes . Le scenario de ce machin , explique certes le «  fameux «  raid de Kessel Ring , comment il a gagné le «  faucon millénium «  etc

Mais il y a un gros mais : Solo cite « l’empire contre attaque «  , toutes les deux scènes ce qui est le comble du consternant dans le cadre de la franchise «  star wars «  . Certes Solo est une origin story superflu , Star Wars vivait très bien sans , la ou un rogue one est pertinent et logique , raccroche au wagon de l ‘ épisode quatre et est remarquable de simplicité .
Le retour de Darth Maul
Darth Maul révèle la faiblesse intrinsèque de la prélogie : la ou Georges Lucas courir après les modes , là ou la trilogie classique développait ses propres icônes . En 1999 , Darth Maul à étez vu comme la réponse lucasienne à Néo et à l ‘ agent Smith , ce qui est idiot , puisque matrix , n’existait pas médiatiquement .

Darth Maul n’était utile dans l’épisode 1 , que pour révéler le lien maître – élève Sith de façon effective . Je ne reviendrais pas sur le côté superflu de celui-ci , mais cache le futur empereur . Maul ,dans Solo est au mieux ridicule , au pire ingérable pour une suite . Ce film aurait pu être un nouveau rogue one , il n ‘est mème pas un MCU de seconde catégorie , qui eux se compte sur une main .

 

Publicités