Macworlds 1999

Il fut une courte période ou Apple fut une principauté geek

1999 , une année importante , déjà celle de mon service militaire , le début de la fin de la presse informatique , période ou je m ‘ achetais «  joystick «  et «  login «  , je n ‘avais pas encore franchi le pas pour installer GNU/Linux ou l ‘ installation était tellement archaïque que cela ressemblait à de la magie noire . Apple venait de racheter NeXT et avait liquidé à la mode stalinienne la précédente gamme pléthorique et redondante . La boite de Cupertino devait remonter au front et montrer sa différence .
G3 vs Pentium II et surtout une sacrée ambiance
En 1999 , Apple n ‘ était plus rien . Microsoft avait triomphé auprès du grand public , Silicon Graphics , Sun Microsystems régnaient , sans discuter sur le marché de la PAO des grands comptes et de l ‘ imagerie 3D , Apple ne survivait que dans les petits cabinets d ‘ architectures .

Steve Jobs devait redonner du sex appeal et je dois avouer que cette conférence d ‘ août mon franchement étonné , on me dira que l ‘ Apple actuel , qui n ‘ a même pas rendu hommage à Jean-Marie Hullot , qui à travailler sur NeXTsep et Rhapsody et à peine à Jony Ive , héritier de Steve Jobs , vu le sous-entendu dans la biographie , qui décide partir .

L ‘ Apple de 1999 s’ouvrait au monde ou presque , Jobs impose l ‘ OpenGL et nous voyons le PDG de SGI sur scène ( SGI est l’initiateur de la norme ) Silicon Graphics à l ‘ époque concurrençait le G3 desktop présenté lors de cette conférence , deux benchmarks , l ‘ un sur un script photoshop et l ‘ autre sur un jeu en 3D

En parlant de jeux : Apple redevint un temps une plate-forme vidéoludique , avec Quake II , tomb raider ; myth 2 , deux décennies plus tard , il n ‘ y a plus rien de cela . Il faut aussi parler des intervenants , Phil Schiller et Jony Ive étaient motivés et entraînants , c ‘ était le but de la conférence , au-delà de la présentation de firewire .
Et John Carmarck monta sur scène
Apple , se devait de retrouver une image high tech et donc parlé de jeux vidéo . Cet été fut celui de Q3Demo 1 qui fut lâché par ID Software à la fois pour avoir des retours et testé la compatibilité des cartes du marché .

La démonstration montrée , je ne la connaissais que via des screenshots , elle démontrait des possibilités , que l ‘ on verra à peine dans le produit finis . Pourquoi Carmack à la MacWorlds ? Parce que les Quake étaient écrits sur OpenStep , car il y avait des outils de développement très correct

Carmack , via ID software , inventait le futur du jeu vidéo , la ou le Blizzard de l ‘ époque rénovait le gameplay . Pour cité une formule éculée «  cela est un signal fort pour l ‘ industrie «  . Car Apple présenta le G3 Desktop bondi blue , ancêtre direct des Mac Pro . C ‘ était aussi la preview de Mac Os X , qui ne cachait pas ces racines UNIX , au contraire , plus de vingt ans après , il y a tellement de fanfreluches qu ‘ UNIX est mort dans ce machin .

1999 : la renaissance
Objectivement , 1999 , Jobs a redonné non seulement espoir à Apple mais aussi au anti Microsoft de l ‘ époque , c ‘ était un mode de pensée très courant à l ‘ époque .

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s