De la chute annoncée d ‘ un ancien monde

Alors que «  cash investigation «  a laminé une certaine forme d ‘entreprise utilisant internet , mais n ‘ innovant en rien , mais exploitant beaucoup , l ‘ industrie pour adulte est elle aussi , de façon plus feutrée laminé par internet . Il ne s ‘ agit pas de parler de sites gratuits , de performeurs jetables , la mode ce démodant , d ‘ une institution oublieuse de son histoire .

L ‘ amusement pour adulte dois se battre entre autres contre la VOD et les autres industries culturelles . La notion de coût est des plus sensibles et vitale , la vidéo ne valant plus rien seul vrai apport d ‘ Apple et puis sans compter la censure de facto des moteurs de recherches , crée , gérée , mises à jour par les gens qui sont derrières les ordinateurs , les rêveurs que nous sommes nous , les geek .

L ‘ industrie pour adulte donnait une image respectable , grâce au Canal + de Pierre Lescure dans les années 1990 , pour passé de la « star «  à la fille d ‘ a coté , donc se rendant accessible . La mème erreur que la tv réalité , sa contemporaine .

D ‘ ou la création de concept se voulant «  original «  , mais qui est piqué , sans citation au «  créateur «  , lui-même a définir «  , n ‘est pas copyrighté , pour des raisons de coûts , comment voulez-vous protéger votre idée , si celle-ci , n ‘st pas validé et protégé par les hommes de lois ? , nous c ‘est déjà réglé via les diverses licences et les API que nous utilisons .

La réalité est passée du physique à Internet tout le monde s ‘ en est aperçus , sauf le divertissement pour adulte …

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s