Quake 2 – ID Software

Le grand oublié

La technologie RTX aura eut au moins un grand mérite : remettre sur le devant de la scène Quake 2 . j’ai déjà parlé de Quake 3 dans tous les sens , mais son prédécesseur en 2019 , hors ajouts photoréalismes se doit d’être connus de l’honnête joueur de jeux vidéo .
Déjà glauque à la fin des années 1990 , impossible en 2019
Jusqu’au troisième du nom , Quake 2 était dans les normes esthétiques , d ‘ un point de vue technologique ID software , sous l ‘ égide de John Carmack menait la valse , malgré le premier Unreal d ‘ Epic Games .

Ce jeu n ‘est pas pour l ‘ amateur «  honnête «  de 2019 , celui-ci est nourri à en crever de free to play , de jeu – service et autre Anthem déjà oublié . Les jeux – service , mode du moment ne doivent pas choquer la maman responsable qui nourri sa progéniture à coup de nourriture bio , mais met celle ci-devant Cyril Hanouna , qui est tout sauf une équivalence 2010 de Dorothée , mais la n ‘ est pas le débat .

Quake 2 s ‘ impose dans une autre sorte d ‘horreur que celle des Résident Evil et autre clones bourgeois ou l ‘ on joue pour de faux à ce fait peur et ne sont surpris que les idiots ou les youtubeurs de troisième catégorie qui sont souvent les mêmes imbéciles .

Le premier du nom rendait hommage à HP Lovecraft , le second à Robert Heinlein et à HR Giger . Le joueur de 2019 ne veut pas être violenté , c’est pour cela que l ‘individu ignore les livres . Hors dès la seconde partie du premier niveau , le joueur est secoué dans ces tripes avec le design des bots et les explosions de celle-ci .
Des limitations techniques des 3DFx
Ce qui rend fascinant en 2019 Quake 2 , ce sont au final les dernières limitations techniques inscrite dans le code source . À une époque ou la haute définition n ‘ était qu ‘ un vocable pour le graphiste utilisant son rutilant Macintosh G3 et faisant tourner son Adobe Photoshop à fond les ballons .

3DFx et son API propriétaire le GLIDE donne du charme à n ‘ importe quelle FPS pré Quake 3 . Certes le côté anguleux des maps ne signifie rien au jeune actuel , car il n’ a jamais entendu parler de Staline ou de Karl Marx . Ou l ‘ aspect massif des décors est politique
Le design et le sous-entendu
Ubisoft , qui passe sont temps à vendre de la philosophie pour les gogos ( cf watchdog 3 qui s ‘ assoie et s ‘ essuie sur les choix souverains d ‘ un peuple ) , les jeux des années 1990 ne se voulaient pas politiquement correct , cela était une distraction , mais du fait encore une fois de la peopolisation du jeu vidéo , donc son abétisation via la Sony Playstation .

ID Software , n ‘ a jamais voulu imposer une vue politique comme Maxis avec Sim City 4 ou Civilization 4 pour Firaxis , deux jeux que j ‘ adore mais son quand mème des odes au laissé faire / laisser aller , si cher aux ultras libéraux . Carmack utilise l ‘ imagerie totalitariste pour ce quelle est , une imagerie , mais je ne serais pas étonné de voir un SJW et son pendant ultra féministe hurlé sur twitter pour se plaindre du côté phallocrate – machiste du FPS parce qu ‘ en plus d ‘ être violent , il n ‘est pas inclusif …
Le pire arrive toujours , car il vient le plus souvent d ‘ imbéciles heureux .

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s