Jack Ryan saison 1 – Amazon vidéo

Réécriture de timeline

Jack Ryan peut sembler être le fils illégitime de James Bond et de Jason Bourne , Alors que les intentions de Tom Clancy étaient plutôt l ‘ inverse , là je renvoie à «  la poursuite d ‘ Octobre rouge «  ou Ryan est certes un ancien marines , mais est de préférence un rat de bureau ayant un doctorat d ‘ histoire et est rentrée à la CIA par hasard .
De la difficulté d ‘ adaptation
L ‘ œuvre de Tom Clancy est marqué , que dit je synonyme , renvoi à la dernière décennie du vingtième siècle , car d’ octobre rouge a la somme de toutes les peurs est un long commentaire géopolitique sous couvert de romans .

La ou les cycles de romans de Flemming et de Le Carré sont régulièrement mis à jour , puisque étant dans la culture populaire vu comme des classiques du genre , ce qui n ‘est pas le cas des héros de l ‘ un des écrivains les prolifiques de Baltimore .

Ces ouvrages , sont encore trop actuels pour être intéressant pour le grand public , mais vieillissant d ‘ un point de vue historique et technologique ( par exemple : red rabbit – octobre rouge – cardinal de Kremlin qui font la part belle au Cray 2 , au KGB , au Politburo , à l ‘ Apple 2) ou bien trop sensible d ‘ un point de vue écologique ( rainbow six ) , pour ces facteurs l ‘ adaptation relève de la gageure
Le point de vue Amazon
Le choix du format série est d ‘ un strict point de vue cartésien le plus simple à faire , les films unitaires ayant tendance a ne garder que la partie action aux dépens de la réflexion , le cas d ‘ école étant «  à la poursuite d ‘ octobre rouge «  ou toute la partie détection , psychologie des personnages , motivations ainsi que l ‘ agent double ont disparu ) .

La saison une est la synthèse de plusieurs romans , décontextualisé dans le RyanVerse : la somme de toutes les peurs , sur ordre et les dents du tigre avec une pointe de Ryan origins . Donc Jack Ryan est désormais simple analyste , en ayant passé un petit moment en banque d ‘ affaire , Cathy est passée d ‘ ophtalmo à virologiste et Greer n ‘est plus un ancien amiral .

Alors oui l ‘ arc est bancal , oui l ‘ action n ‘est pas viscéral , comme la technologie n ‘est pas suffisamment présente , pareil , la CIA n ‘est pas paradoxalement glorifié , que l ‘ on ne me dise pas qu ‘ Amazon n ‘ a aucun budget , le maître du haut château et the boys ont des budgets respectables .

Les showrunners y sont allés sur la pointe des pieds , mais nous ne sommes plus à l ‘ époque de JAG qui poussait les potards a mille pour cent sur l ‘ americana , pourtant cette série mainstream était contemporaine des romans .

Pour l ‘ instant c ‘ est une série sympathique , j ‘ attend de voir pour la saison deux , qui semble partir sur « danger immédiat «