Apple Mac Pro 2019

L ‘ ultime bouffonnerie envers les créatifs

Le mardi 11 décembre 2019 aura symboliquement enfoncé l ‘ ultime clou dans le cercueil dans la crédibilité d ‘ Apple avec les métiers créatifs , eux qui ont permis à l ‘ entreprise de survivre à la valse des CEO et aux multiples déclinaisons du Macintosh originel désiré par Steve Jobs .
L ‘ O2 d ‘ Apple ( ce n ‘est pas un compliment )
Quelle a été la première station de travail ? Le Xerox Alto ? L ‘ Apple Lisa ? Le NeXT Cube ? Le concept même de station de travail remonte aux années 1970 qui répondait à une nécessité : avoir la puissance de mini ordinateurs .

J ‘ ai déjà parlé de l ‘ O2 sur ce blog , qui fut la réponse chère , tardive de Silicon Graphics à la monter des workstations Windows NT et à l ‘ arrivée , à l ‘ époque de GNU | Linux . C’était aussi l ‘ apparition de Nvidia , startup montée par des anciens de Silicon Graphics et Sun Microsystems , qui dériva sa GeForce 256 pour créer la première Quadro à destination des graphistes et de la CAD .

Mais le MacProV2019 est une mauvaise réponse à une question qui ne se pose plus . L ‘ informatique , telle que proposer par Apple , pour les infographistes est un anachronisme . Le syndrome SGI , qui plus est bricolé a la hâte et ne tenant pas compte de simples faits techniques
Apple ne sent plus le marché
Apple , n ‘est qu ‘ un simple assembleur , qui a conchié son UNIX , grâce à Jony Ive . Apple , qui avait joué avec brio la transition Motorola – Intel via Rosetta un émulateur . Apple , via sa dernière mise à jour majeure de Mac Os X à oser présenter comme une «  révolution «  le passage à l ‘ entièreté des applications en 64 bits , voila ou en est la société de Cupertino .

AMD , n ‘est pas apparu «  par hasard «  , elle descend comme Intel , de Fairchild Electronics . AMD était connu dans les années 1980 pour ces clones de CPU Intel . Puis dans les années 1990 , il y eut le premier miracle Athlon , en partie basé sur des technologies DEC Alpha , cette famille de processeurs tenait la dragée haute aux Intel Pentium .

AMD , racheta ATI et se retrouva automatiquement en concurrence avec Nvidia .

2019 : La gamme Ryzen , aussi bien les versions grand public , que les versions professionnelles dominent le marché , sont plus efficaces que les Cores et Xeon Intel en étant bien moins cher et avec plus de cœurs . Mème chose pour Nvidia , qui a pris sont temps à évangéliser via ces cartes et CUDA . C ‘ étaient des standards pour le jeu vidéo , c ‘est devenu des standards pour l ‘infographie et cela devient la brique de base pour le machine learning .

Nous sommes fin 2019 et Apple s ‘ amuse à sortir une machine non standard
Une machine pour ILM ? Sérieusement ??
Comme dit plus haut , le spectre commercial de Nvidia est large : du jeu vidéo à la smart city via des API , il participe très régulièrement au SIGGRAPH , salon professionnel de l ‘ imagerie . Nvidia a donc présenté RTX et les avantages du raytracing et cela va de soit les Titan RTX , mais surtout les serveurs DGX 1 , qui eux sont taillés pour le rendu ( et le machine learning ) très rapides nécessaire pour le rendu cinématographique .

Le MacPro ne peu plus s ‘ imposé , car comme dit plus haut , Apple n ‘est pas le Silicon Graphics des années 1990 , la machine est en retard technologiquement et n ‘est pas aux standards du macrhé
Que fait encore Phil Schiller chez Apple ??

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s