Des vendeurs informatique de la FNAC

Incompétent , idiot , pas à la page ..

Mon matériel informatique commence à tiré la langue , mes deux laptops , arrivent à bouts de souffle , mais , pour un geek à projet , comme votre serviteur , il faut du matos performant , à pas trop cher … je ne reviendrais pas sur le duopole de fait Intel – Nvidia , qui à eux deux vendent du matériel trop cher , pas si performant que cela , comme quoi Tim Cook est écouté … par les commerciaux .

Je me tourne donc vers AMD , qui avec ces intégrateurs poussent les prix vers le bas avec des performances à la hausse . Après moult tergiversassions , je me deplace donc au centre commercial de Meaux , qui à en son sein une FNAC . Je vais faire mon vieux con , il y a plus de vingt ans , il y avait trois boutiques informatique dans le centre ville , des revendeurs compétant , sympathique … qui avait en face une clientèle qui connaissaient ce qu ‘ il voulait acheter , on me dira , les marchands de journaux deguelais de revues informatique . Ces revendeurs , sont morts début 2000 avec l ‘ émergence du « méchant «  ecommerce . Fin de digression

Je rentre donc dans l ‘ officine FNAC locale et vais au fond du magasin pour voir les bécanes . En passant devant les Apple ( aucun commentaire ) , je vois donc des PC à prix divers . Une vendeuse viens vers moi et me demande si elle peut m ‘ aider , je lui dit oui … car je ne vois aucune machines avec du AMD Ryzen exposé … elle me regarde bizarrement et me demande si c ‘est une marque , je lui dit simplement que non, il s ‘ agit de la gamme actuel d ‘ AMD , elle me regarde bizarrement et interpelle le «  spécialiste «  de la boutique ….

Comment définir cette individu … peux être millénial serais le bon terme , mais sans vocabulaire , pas motivé , pas formé … et d ‘une «  amabilité «  à faire peur . Je repose donc ma question sur les laptops motorisé par les Ryzen … mais étant de «  bonne volonté «  , il va donc creusé avec pelle et casque dans la base de données de la FNAC , pendant dix minutes , tous cela pour effectivement me trouvé un Lenovo ; trop cher par rapport à la concurrence .

Fatigué et étonné par autant de je m ‘ en foutisme envers sa clientèle , je le remercie poliment et tourne mes talons , moralité ; j ‘ ai passé une commande sur Amazon à un très bon prix .

Alors , je veux bien que les GAFAM soit de gros méchants qui maltraite employés et boutiques affilié , mais la clientèle est très bien traité , si il y a un gros soucis , la boite de Jeff Bezos fait son possible pour corriger en s ‘ excusant du désagrément , le client est considéré ! Il serait bon qu ‘ avant de taxer les GAFAM , les commerçants français devraient revoir leurs process de ventes et de formation de leurs commerciaux , sinon la FNAC et autre DARTY sont mort à court terme .

Lycéens et informatique

La bonne blague de la start – up nation

Ainsi , le ministre de l ‘ éducation du moment à décider que les lycéens devaient apprendre à programmer et cette matière est éligible pour ce qui reste du baccalauréat français . Alors autant l ‘ idée est bonne ( quoique ..) , autant l ‘ exécution va être calamiteuse . Bien que je suis née à la fin des années 1970 , j ‘ ai découvert l ‘ informatique à Narbonne au CM2 et en 6 ème grâce au «  plan calcul pour tous «  , je renvois à l ‘ article détaillé sur wikipédia .

Al ‘ époque , nous étions vierge de toute informatique , aucun préjugé sur la chose . Le boutonneux de 2019 est un être passif , il passe sa vie avec un smartphone et ou une tablette , qui bien que tournant sous UNIX , cela reste des terminaux , attaché aux serveurs via HTTPS . Secondo , nous étions très intéressé par la programmation , parce que fasciné par ces petites machines honorables .

Tertio , les enseignants non aucuns désirs d ‘ enseigné la programmation , autant j ‘ aurais tiqué voir plus il y a dix ans , autant je comprends maintenant . Le lycée actuel est un avant goût de l ‘ enfer , déjà que l ‘ ado n ‘est pas futé à la base , mais si en plus les programmes , prédigéré et soyons clair pas neutre en matière politique , cela reviens à faire écouté Bach à des rapeurs ou pire Chris and the queens : pissé dans un Stradivarius me donnerais le même dégoût .

Quarto et en conclusion : la plateforme choisi est Python , qui est un langage pratique , utilisé tous les jours dans l ‘ IA , qui est en fait un BASIC moderne . Mais il est géré de façon native par le Raspberry Pi , mais comme l ‘ éducation national est sous contrat avec Microsoft … je ne rentrerais pas dans le débat «  méchant «  Microsoft Vs la «  vertueuse «  Quadrature du net .. l ‘ apprentissage d ‘ un langage informatique demande de la rigueur , mais comme le lycéen de base entre les mathématiques , le français ( ou ce qu ‘ il en reste ) , l ‘ histoire – géographie ( itou ) , l ‘ anglais , donc leur faire avalé de l ‘ abstraction comme l ‘ informatique , alors que le jeune ne pense qu ‘ a faire une partie de FORTNITE ( c ‘est un ado , je le rappel …) . Donc cette enseignement et cette discipline est voué à l ‘ échec , car il n ‘ y a aucune motivation , si ce n ‘est pour être à la mode «  start – up nation «

De l ‘ image de Microsoft auprès des développeurs

Ou Apple va devoir sortir les rames et les doigts pour les re – conquérir

Le développeur est avant tout un pragmatique , il à peu être des attachements , aimer une plateforme Java par rapport à Dotnet , mais ces dernières années , Microsoft à vraiment fait des efforts auprès des créateurs de logiciels et de la communauté open source .

Microserfs de Douglas Coupland à étez très longtemps mon livre de chevet . Il à étez édité au milieux des années 1990 ou l ‘ entreprise de Bill Gates étais hégémonique et le web commençais à ce montrer . Mais en plus de vingt ans , Microserfs à des plus vieilli et mème si dans les derniers chapitres , GNU | Linux ne faisait tourné que l ‘ apache de la start – up des héros …

Microserfs , commençait à Redmond et Coupland ne rendais pas aimable les pratiques de Microsoft . Mais j ‘ en est déjà parlé , du fait du déplacement du pc client au cloud ; quoique l ‘ on en pense , à permis d ‘ évoluer vers l ‘ open source en proposant de l ‘ outillage , des protocoles , des langages encore une fois , chose impossible en 1996 .
Devoxx , Microsoft techdays et la WWDC
En me promenant sur Youtube ,je suis tombé sur des sessions de Microsoft techdays et la ou la WWDC d ‘ Apple sont plus des show boursouflé , mais parlant de tout , sauf de technologies , les Microsoft techdays et bien sur les conférences Devoxx montrent du code , parle pointu , parlent au geeks .

Apple vomis les développeurs , trouve le code source sale . Apple depuis le décès de Steve Jobs , voudrait s ‘ affranchir de cette plèbe ce battant contre Xcode , mais nécessaire pour vendre ses iBidules . Microsoft , dont je ne suis pas le chantre à battu sa coulpe , à digéré l ‘ arrivé de Google et d ‘ Amazon et c ‘ est adapté , certes Microsoft n ‘ a certes pas le glamour d ‘ Apple , mais hormis les bug actuels concernant Windows 10 , l ‘ écosystème azure fonctionne .

Apple , n ‘est plus une marque de geek . La marque ce fiche des professionnels de l ‘ image , pourtant population qui à maintenu des années la marque à la pomme sous tente à oxygène des années . Un MacBook Pro est superflu dans les métiers de l ‘ IT , c ‘est devenu le cœur de métier de GNU | Linux , ou une bécane à 600 € , fait le job pour le webdesign , je rappelle que le MacBook Air coûte 1300 € pour un PC non fonctionnel en l ‘ état .

Donc Apple conchie les dev , les graphistes , les artistes 3D ( l ‘ iMac Pro est ridicule en sois ) . Apple vise les commerciaux de la start – up nation , les spécialistes des slides , les disrupteurs du dimanche , les révolutionnaires en peau de lapins , les créateurs de licornes boursières .

Plus les créateurs

Jargon ou le règne de la licorne à forte valeur boursière , sans produits

Du langage entre initiés au sabir du marketteux ( même pas d ‘ Apple )

Nous vivons une époque curieuse . En temps que geek , survivant du Dorothée Age ( private joke ) . Il y a un peu plus de dix ans , le geek était mal vu , car invisible . Nous sommes encore moqué … par les fanzouzes , mais c ‘est tout . En France , nous sommes censé être à l ‘heure de la startup nation , je ne reviendrais pas sur sur le pourquoi du comment du futur échec de cette notion , mais cette « startup notion «  est avant tout le règne du commercial , pas du technicien .

J ‘ ai toujours étez geek , comme les gens de ma génération ou la plupart . Nous ne sommes pas née avec le WWW , nous l ‘ avons vu grandir et ce fortifié , mais , mes soirées , c ‘est Fabienne Sintes , France Inter et un bon livre . Un environnement sans marketing .

Le jargon est avant tout un langage entre professionnels , je sais fort bien que cela est trivial , mais est ce de notre faute , si le commercial , utilise des anglicismes , le plus souvent en utilisant des contre sens dans les termes …

Data , scale , targeté ( oui , oui , nos marketeux camemberts l ‘ utilise ainsi ) , long tails , fame ,, vanity metrics , fails … le pitch pour les danseurs du ventre des startups vendant du vent est d ‘ être reproductible jusqu ‘ à l ‘ écœurement . Mais , pour ces tristes personnages est que le produit est accessoire , celui ci ne sert qu ‘ a faire monté la valeur boursière , le client , créature mythique , n ‘est pas la cible , le contentement , mais ne fait que gonflé la boite pour une revente potentiel .

Le jargon permet de s ‘ exprimé entre membres d ‘ une même communauté et de ce faire comprendre pour échanger des idées et c ‘est tout . Ce n ‘ est pas orienté pour le grand public , cela ne la jamais étez . Mais certains politiques , qui ce crois in ( oui , 2018 est 1988 ) farce leurs français défaillants , comme leurs idées avec les anglicismes inepte . Le créateur d ‘ entreprise , le start upeur , le créateur de jeu vidéo dans sa chambre de bonne à Melun , communiques normalement !

Bref vivement que l ‘ on revienne aux choses sérieuses et que le règne des marketeux passe .

La technologie , ce n ‘est pas magique …

Ni un générateur de buzzwords

Quelle est le point commun entre un marketeux à Melun , le chancelier de l ‘ échiquier en Grande Bretagne , le secrétaire d ‘ état au numérique actuel en France  et un youtubeur à lunette spécialisé en jeu vidéo ? : ils ne comprennent rien de rien aux technologies actuels .

Ont en reviens encore et toujours aux blockchains . Même si le principe est séduisant , du coté des développeurs , il y a bien du code libre , mais AUCUN cookbook chez OREILLY ou équivalent chez ENI , Eyrolles voir DUNOD . Nous en revenons encore et toujours aux problèmes de calculs . Le blockchain nécessite plusieurs GPU en parallèle pour un blockchain … et je parle de GPU haut de gamme . Encore une fois , le principe est vertueux , mais n ‘est pas gérable pour le grand public .. et encore moins sur le device de celui ci : le smartphone .

On en revient au cloud , censé tué via le streaming 4K pour le jeu vidéo , ce «  spécialiste «  de jeu vidéo , ne connais rien aux infrastructures réseaux , certes il est fasciné par les téraflops ou il mise sur une console Microsoft à 10 TFlops . Mais le cloud est censé compensé tous cela … Je n ‘est rien contre le cloud , AZURE et OpenStack , qui sont d ‘ excellente technologies , qui sont des avancés majeures , l ‘ équivalences pour le logiciel , du 64 bits ou de la Geforce 256 . Mais , bien que cela soit l ‘ évolution du grid computing de la fin des années 1990 , début 2000 , le cloud ne peu pas faire de miracle , il n ‘y a pas d ‘ API pour ça .

Revenons en à nos «  amis «  politique . Quand les sondages vont mal , il n ‘ y a rien de plus plus facile , que de tapé sur le grand méchant Internet qu ‘ il faut réguler . Le WWW est un espace communautaire régis par la loi . Je ne parlerais pas d ‘ HADOPI . Mais la loi à cour dans le cyberspace et cela est tout à fait normal .

Geek , moral et autre social justice warriors petit bourgeois

prise de conscience , jeu vidéo , gâchis de puissance informatique et logiciels libres

Nous sommes en 2018 et nous , nous comportant comme si nous étions en 1986 . Il serait temps , plus que temps , que nous les geeks , j ‘ en retranche les clients d ‘ Apple , tous juste bon à acheter des produits dépasser et sous le choc de la communication .

Notre planète est au plus mal , sous le joug de lobbys . Et nous les geeks , nous achetons des ordinateurs , appeler «  consoles de jeux «  , ayant une puissance démesuré , pour zéro innovation réel . Je sais , le joueur de FORTNITE , rêve de HDR , de 4K et de 60 fps … chose possible depuis 2011 , mais Microsoft et Sony , nous vendant des machines «  révolutionnaires «  … pour ma le marketing .

Quelle sont les avantages concrets du 4K/HDR ? Sans compté que comme le support physique disparais , il faut télécharger son jeu , très lourd via Internet , cela reviens à brûlé des kilowatts /heures pour des machins de vingt / trente heures de jeux . Quitte à vendre des machines téraflopiques , autant quelles servent à la communauté , non ? Et pas que pour jouer à Assassin creed 14 ou FIFA 128 .

Parlons de l ‘ open source . Nouveau territoire en passe de tombé sous le joug des «  social justice warriors «  . Des gamins , aux cheveux bleus , non genré , de préférence végans , pour qui le grand tord est de ne pas censuré l ‘ open source car pour ces individus , la discussion est une faute moral . Pas les gens qui crèvent dans la rue .

Ces socials justices warriors qui s ‘ attaquent à Dragon Ball , car étant une œuvre non politiquement correct , non vegan et machiste et patriarcal . Après cela seras quoi ? L ‘ œuvre d ‘ Alexandre Dumas , Victor Hugo ? Maurice Druon ? Sont ils si dégénéré ?

Les français , les commentaires et le world wide web

Monsieur Benjamin Bayard c ‘ était révélé un peu trop optimiste …

J ‘ avais prévu de mettre en ligne un autre édito , mais il paraîtra après . Benjamin Bayard , est un membre éminent de l ‘ open source et de l ‘ internet français . Généralement quand il parle , on ferme sa mouille et on écoute .

Les gens de mon age , ont vu grandir le word wide web grand public … hotmail , myspace , caramail etc , ce sont des lieux que j ‘ ai fréquenté avec un certain plaisir . Mais bien qu’ il fut nécessaire de modérateurs , nous savions pourquoi nous étions sur myspace ou caramail et nous nous tenions relativement correctement . Il y avait encore un coté magique d ‘ internet .

La grande thèse de Benjamin Bayard est que l ‘ on passe de commentateur à faiseur … ce qui à étez mon cas . Comme la plupart des blogueurs d ‘ ailleurs . Mais cette évolution naturel à cessé depuis quelques années . Cela est sans doute du aux grand méchants réseaux sociaux … ou l ‘ on écrit , mal , avant de réfléchir .

Il y a aussi une forte causalité de la baisse de qualité de la télévision , mass média en perdition . Le terme qui revient sans cesse , quelque soit le domaine est «  daube «  … et ce plat de viandes est mis à toute les sauces , sur tous les sujets .

Le niveau des commentaires , aussi bien sur le site du Monde , que celui du Figaro en passant par celui du Parisien est littéralement ras des pâquerettes , je ne le qualifierais même pas … car à ce niveau , qualifié revint à excuser autant de bassesse intellectuel .