De la chute technologique d ‘ Intel à celle d ‘ Apple ?

Comment le rachat d ‘ ARM risque d ‘ être un cataclysme potentiel dans l ‘ IT

2020 aura marqué un tournant technologique . La prépondérance des GAFAM et donc la mise sous éteignoir des États nations , des conglomérats ayant , a la force du poignet , de la Loi de Moore et de GNU/Linux permis l ‘ émergence d ‘ une société cyberpunk , qui n ‘ ose dire son appellation , donc son existence .
Intel , de l ‘ enfant mal aimé de Fairchild a l ‘ aveuglement technologique
Intel a perdu sa couronne , c ‘est un simple constat . AMD mérite sa première place , elle a fait sa remise en cause , est parti d ‘ une page blanche . Le tout financé par Microsoft et Sony pour son R&D . Les Ryzen sont les produits du moment : puissants et efficients .

Intel tenait la première marche depuis la mise sur le marché de l ‘ IBM PC 1981 , je suis un gamin Intel , ce sont eux qui donnais le tempo de l ‘ industrie et changeais les normes quand ces cloneurs faisaient un bien meilleur travail que lui .

Mais je n ‘ enterrais pas Intel pour autant , ces CPU sont perclus de trous de sécurité , l ‘ architecture des icore , nous l ‘ avons depuis début 2000 , c ‘ était cher et génial à l ‘ époque , c ‘est au-delà du ridicule en cette période .

Intel doit et va ce réinventé , cette mue dura un certain temps .
ARM by Nvidia ou la faute sans bavure de Tim Cook
ARM est connu du nerd via le plus célèbre des nano PC : le raspberry pi . ARM est aussi la base des GPU Nvidia . ARM est aussi et surtout connus du grand public , désormais est mis en vente , Nvidia fait un choix logique avec cette acquisition potentielle et d ‘ un strict point de vue intellectuelle , cela est cohérent après l ‘ achat sans bruit de Metallox , spécialiste ARM du HPC .

Et Apple dans tout cela ? Apple , dont je suis sceptique sur la transition Intel → ARM , aurais pu être totalement autonome , quitte à avoir des clients à faible marge , mais Cook , comme d ‘ habitude , n ‘ a rien voulu voir .

Tim Cook est désormais un poids pour Apple . Passez a coté de cette occasion , n ‘est pas pardonnable pour un board quelconque , n ‘est pas Michael Dell , Marc Randolph qui veut , c ‘est plutôt le contraire , sachant que le line up post Steve Jobs est tout sauf brillant , le homepod est un échec sans nom , Siri , bref c ‘est Siri … l ‘ Apple watch marchotais avant la COVID 19 et est devenu , comme les iPhone , des produits quelque peu indescent en ces temps d ‘ écologie forcenée .

Cette même semaine du 3 août 2020 HPE annonçait par voie de presse , la fin de la fusion avec Cray

WWDC2020

Silicon Graphics : le retour de la revanche

En tant que linuxien , tendance débianiste ( j ‘ utilise la version calviniste de Linux ) , j ‘ ai toujours été , au minimum dubitatif sur l ‘ évolution d ‘ Apple post Steve Jobs , encore plus avec la direction de Tim Cook , qui jusqu ‘ a maintenant , ne faisait que gérer l ‘ existant , mettait sur le marché des gadgets ( homepod , Apple watch , iPad pro … ) , délaissait le Mac et donc la clientèle professionnelle , qui avait migré sur plateforme Microsoft / Nvidia . Donc jusqu ‘ à maintenant Apple , malgré sa fortune , se laissait vivre .
MacOs = iOs = iPadOs
Même si le triptyque d ‘ operating system était des forks de MacOs X , ils s ‘ adressaient à des clientèles et des usages distincts , certes , il y avait un début de rapprochement et de réunification , mais la WWDC 2020 à montrer une unification d ‘ emplois et de fonctionnalités , iOs est désormais un OS de travaux et l ‘ iPadOs est désormais plus proche d ‘ un OS desktop que d ‘ une version grande écran d ‘ iOs .

MacOs à tout autant été mis a jour , il est agréable , rapide , fonctionnel , il me ferait presque rêver , mais GNOME va très certainement évoluer de ce côté , simple question de temps .
Apple Silicon : enfin un challenger pour Nvidia
L ‘ autre gros morceau de cette WWDC2020 est la confirmation de l ‘ abandon de la plateforme Intel / AMD , dernier lègue Jobsien . Celle-ci au fil des années ridiculisait Apple , je renvoie à ces mauvaises blagues qui fut les MacPro 2012 et 2019 ou un PC à mille euros sur Amazon avec un GPU Nvidia fait correctement ce que le haut de gamme de l ‘ époque est infoutu de faire .

Malgré tout Apple est tombé dans son tropisme propriétaire . L ‘ open Mac , héritier spirituel de Jean-Louis Gassée est mort . La démonstration la plus symbolique , n ‘est pas tant le devkit ,que l ‘ utilisation de Maya , qui avant d ‘ être une propriété d ‘ Autodesk a appartenu à feue Silicon Graphics via Alias | Wavefront , celle-ci le proposa même en bundle pour ces stations de travail .

La transition pour les macusers va durer deux ans et la firme à la pomme a retenu les leçons et va rendre cela fluide . Mais là ou le linuxien que je suis lève l ‘ oreille est qu ‘ Apple est désormais en concurrence avec AMD pour les CPU et Nvidia pour les GPU , alors certes Apple ne sera pas en concurrence frontale puisque son hardware est redevenu propriétaire , mais les benchmarks étant ce qu ‘ ils sont et qu ‘ Apple n ‘ existe pas en machine learning , elle est donc en position de challenger , bien plus crédible qu ‘ Intel sur le sujet . Mais est désormais bien trop grand public et à plutôt mauvaise réputation auprès des développeurs et celle-ci ne se rattrape pas du jour au lendemain et faire risette ne suffit pas , il faut être fiable et ouvert , entre autres .
Une régression philosophique
Mème si la WWDC2020 a été brillante , Apple à philosophiquement reculé . Certes Steve Jobs rêvait d un jardin à la française technologique et à l ‘ époque de son décès , c ‘était bien trop juste . Historiquement Apple à toujours été propriétaire , à l ‘ exception de l ‘ Apple 2 .

Le marché pro à évoluer depuis le règne conjoint entre IBM , Sun Microsystems et Silicon Graphics , Apple va devoir cravacher pour imposer ces nouveaux standards .
One more thing : Fondation
La troisième grosse surprise de la soirée fut l ‘ annonce de la nouvelle série d ‘ Apple TV+ : Fondation d ‘ Isaac Asimov . Œuvre inadaptable par excellence , mais l ‘ inadaptabilité ne veut plus rien dire depuis «  lord of the ring «  . Fondation est tout aussi complexe que Dune .

Playstation 5 – Sony

Rions un peu

2020 , aura été une année calamiteuse et j ‘ écris cela alors que nous sommes la mi-juin . Je le dis et le répète , quitte à passé pour un réactionnaire de la pire des espèces , mais Sony a abîmé cet art qu ‘ est le jeu vidéo . Pas que Séga et Nintendo non pas fait des bourdes , mais là ou c ‘ était un loisir pour geek , d ‘ initié , pour le pire ett le meilleur , Sony en a fait un loisir de masse .
A peine plus une PS4.5.2
La semaine dernière a donc été présentée la Playstation 5 . il faut distinguer , le fond de la forme La démarche est un exemple marketing , Steve Jobs aurait été fier , c ‘est comme cela que l ‘ on devrait présenter un nouveau matériel . Pas comme Apple sous l ‘ ère Tim Cook : à la bourrin . Bon , fin des amabilités .

Le fond est stupide . Le médium jeu vidéo n ‘ avance plus depuis la période Playstation 3 XBOX 360 . Un GTA V , un Elder scrolls V – Skyrim , sont encore la . La génération Playstation 4 à essayer à la fois nous vendre une machine de milieu de vie dite «  pro «  et la «  réalité virtuelle «  , celle-ci a été un échec pour le public des FIFA et autre Call Of Duty , pas de masque proposé avec la machine . La puissance brute , vendu comme du 10/12 Téraflops , l’ efficacité d ‘ un supercalculateur du début des années 2000 . On me répondra «  raytracing en temps réel «  et ? C ‘est certes plus beau , mais pas de révolution non plus . Mais bon d ‘ un strict point de vue développeur , la «  révolution «  n ‘ est pas la PS5 | XBOX série X , mais le dernier moteur d ‘ Epic Games : Unreal Engine 5 .

Unreal Engine 5 : la vraie avancée
Comme dit plus haut Epic Games est le vrai gagnant de cette évolution . Epic a très longtemps été en concurrence avec ID software et le Quake Engine , dont l ‘ opus magnum fut le moteur de Quake 3 , il y a plus de vingt ans ,mais tel la tortue de la fable , Epic a remporté le combat au fil des releases et de l ‘ évolution des GPU .

Malgré tout et jusqu’ à la cinquième version majeure , celui-ci à toujours semblé difficile pour l ‘ intégrateur . Il ne faut pas oublier que les budgets de création ont explosé pour les studios et la duré de création entre l ‘ idée et la sortie effective est de trois à quatre ans au mieux , d ‘ ou les multiples remastering qui amortissent les coûts de développements de générations de machines en générations de machines .

L ‘ UE5 devrait permettre aux petites structures de ce lancé , primo le prix : gratuit jusqu ‘ au million de dollars de chiffre d ‘ affaire brut , ce qui laisse une marge avant de payer la redevance ,, qui elle est moralement normale . Secundo et cela est tout aussi important , l ‘ UE5 fait le travail d ‘ une bonne dizaine de personnes , tout en valorisant le travail de l ‘ équipe , UE5 va régénérer les studios indépendants , car le salut du jeu vidéo ne peux venir d ‘ eux , pas des EA et autre Quantic Dream et ces films interactifs aux scenarii des téléfilms d ‘ M6 .

 

Bad blood – John Carreyrou

L ‘ affaire Theranos ou l ‘ anti manuel de start-upeur

Les start-ups , qui ont désormais mauvaise presse auprès du grand public . Mais celle ou celui qui à une idée et maîtrise Linux et les langages de programmation ce doit de lire quatre livres : la biographie de Steve Jobs de Walter Isaacson , de zéro à un de Peter Thiel , l ‘ éthique des hackers de Steven Levy et leur antithèse absolue : Bad blood de John Carreyrou .
La bonne idée mais exécution foireuse voir pas d ‘ exécution
Elisabeth Holmes , ex-CEO de Théranos a eut une bonne idée : crée une machine qui aurait dû faire des analyses sanguines à partir de simples gouttelettes recueillis au bout du doigt , si elle avait fait les choses correctement , les Edison , le 4S . C ‘ était au début des années 2000 et Holmes , venant d ‘ une lignée de patriciens digne de la famille Gates . Mais là ou ce dernier ( je parle de Bill Gates ) était un passionné d ‘ informatique et même s’il a quitté Harvard , il maîtrisait son sujet . Holmes a quitté Stanford , temple de Sun Microsystems , de Google , entre autre armé de son idée … sans aucune expertise biologique et encore moins médicale.

Théranos , ne maîtrisait pas son sujet , pas plus que ces technologies , certes , il y a eut des efforts , mais entre le pitch qu ‘ utilisait Elisabeth Holmes pour vendre sa start up et la simple réalité des faits . Il y a un monde . Je ne parlerais pas du choix idiot entre flash et javascript … alors que le C++ ou python conviennent mieux à la robotique et au temps réel .

Théranos est surtout un anti exemple de gestion humaine , c ‘est une caricature du système anglo-saxon , il est vrai avec un pilotage de la sécurité interne , qui dépasse l ‘ entendement , avec une paranoïa si élevée , que cela est contre productif .
Le tropisme Apple ou l ‘ imitation frise la bouffonnerie
Elisabeth Holmes a été obnubilé par Steve Jobs , encore une fois , Theranos pouvait faire au médical , ce que Silicon Graphics avec OpenGL pour l ‘ affichage 3D en temps réel , Sun Microsystems avec Java et l ‘ Apple Macintosh qui a rendu grand public les technologies du Xerox Parc . Et puis Jobs à quand même crée ( via ces équipes ) le Macintosh et me concernant le NeXT cube .

Holmes avait réussi à avoir dans son board Avie Tevanian , l ‘ un des hommes clés de NeXT et plus tard d ‘ Apple , des anciens designers de la firme de Cupertino . Tous sont partis . Même chose pour Chiat\Day , agence de communication qui s ‘ occupa très longtemps de la première entreprise de Steve Jobs et de Steve Wozniak a eu un contrat avec Theranos et ce posa les bonnes questions au bon moment pour prendre la poudre d ‘ escampette .

Holmes a poussé si loin l ‘ imitation , frisant le mauvais goût , qu’elle a appliqué la méthode Jobs de management , encore une fois , Jobs a fait Apple via les Apple 1 & 2 , des produits concrets , Theranos n ‘ a rien fait de cela , a trompé ces partenaires , ces clients finaux en les mettant en danger , le biologique , c ‘est casse-gueule pour les starts ups .

Encore une fois , il faut lire cet ouvrage , très bien construit , il y a suffisamment de matière pour en faire une mini série .