L ‘ avenir du cosplay

Que peut devenir cette disciple au final peu connu ?

Comme n ‘ importe quelle geek , digne de ce nom , je suis un fan de cosplay . Cette discipline créative demande : discipline , abnégation , création et imagination . Mais bizarrement , du coté des fan de pop culture , ce mode de création est mal vu .
De Marie – Claude Bourbonnais à Ewanae cosplay , un résumé de la francophonie du cosplay
Il est intéressant de comparé deux cosplayeuses , francophones , talentueuse , intelligentes , mais ayant des philosophies antagoniste . L ‘ une Marie – Claude Bourbonnais est une cosplayeuse professionnelle , avec tous ce que cela sous entend et de l ‘ autre , une amatrice éclairée et pointue .

En Europe , ou plutôt en France , le cosplay est vu comme un loisir . Marie – Claude Bourbonnais est un artisan et vie des fruits de son travail et elle le fait de façon efficace . Elle est ambitieuse et met tout en œuvre pour atteindre sa cible . Elle travaille la plupart du temps en solitaire , passe son temps dans les comics – con et ces équivalents , elle est une spécialiste en plasturgie .

Ewanae , bien que faisant du cosplay «  loisir «  est plus «  intellectuelle «  dans la forme et le fond . Elle est une fan absolue de Warcraft , de Dragon Age et de leurs lore . Mais elle est symptomatique de la génération post Dorothée de devenir une artiste globale .
De la Japan Expo à la fête de la saucisse de Montbéliard .
Quand un média mainstream , relie par A + B : geek = cosplay , le cosplay est devenue une industrie à part , qui ce base , sur ce qu ‘ est devenu la geek culture . En gros un réservoir à jouet , posters et autre produits dérivés . D ‘ ailleurs les cosplayeurs ce base sur le MCU plutôt que les versions comics .

Le cosplay est devenu folklorique , il à toujours étez aux yeux du grand public , que les cosplayeurs est passé plusieurs centaine d ‘ heures sur son costumes et les accessoires . Mais comment peu évolué cette discipline ? Parce qu ‘ il y a de plus de costumes «  sur étagère «  , ce qui abaisse de facto le niveau , alors que le cosplay , nécessite de haute compétence en couture , dessin de patrons , plasturgie si nécessaire .

Le cosplay est née dans le limon originel de la geek culture , pour devenir une culture à part entière , bien qu’ ouverte , elle est susceptible de disparaître , du fait de son élitisme ; comment recruté de nouveaux éléments , si ceux ci n ‘ ont aucune volonté , ni motivation ( ce que je peux comprendre ) . Bref en parallèle du début de la dégradation de la geek culture ( c ‘est pour cela que post geek and nerd est née ) . il va être intéressant de suivre l ‘ évolution de cette discipline artistique .