Il était une fois … l ‘ homme : Albert Barillé

Quarante ans en 2018

Alors , je vais être clair , ma génération , est avant tout celle généré par les travaux d ‘ Albert Barillé . C ‘est violent , mais c ‘est ainsi . Certes , il y a eut les manga et les animés Dragon Ball , Saint Seyia , mais j ‘ ai parlé de ceux ci sur Geek Bill , donc , vous prenez google , chercher geekbill + Dragon Ball ou Saint Seiya et vous retrouver .
Mais le sujet du jour est : Il était une fois … l ‘ homme
Synthèse
Albert Barillé est tout , sauf une personnalitée reconnue à la fois des geek , donc des post geek et du grand public . Barillé à eut la très bonne idée de simplifier l ‘ histoire de l ‘ homme , mais pas trop , pour les enfants de cette époque : ma génération .

L ‘ animé à relativement mal vieilli , par rapport à ces contemporains , comme dragon ball . Mais le propos reste plus ou moins valide . Mais je rappel à Jordan qui c ‘est égaré ici , qu ‘ à priori n ‘ y a rien à faire .

Il était une fois … l ‘ homme représente la connaissance de l ‘ homme au moment où les scripts ont étez écris et oui , la série mériterais d ‘ être mise à jour , mais si les ayants droits le faisait , Il était une fois … l ‘ homme perdrait son charme , le scenario serait forcément amoindri , enjolivé et enlèverais , toute réflexion . Il était une fois … l ‘ homme à donné à ma génération , le goût de l ‘ Histoire et pour les plus aventuriers , la découverte de Jean – Sébastien Bach , par rebond , de la musique baroque etc .
Descendance
Il était une fois … l ‘ homme à tellement bien marché sur FR3 , qu ‘ il y eut Il était une fois … l ‘ espace que je n ‘ est jamais apprécié , Il était une fois … la vie , qui est à la biologie ce qu ‘ Il était une fois … l ‘ homme à l ‘ histoire : une référence .

La suite devient moins brillante à mon goût : Il était une fois … l ‘ Amérique est à mes yeux opportunistes . Cette série , diffusé en premier sur Canal + , simplement parce que la chaîne cryptée à financé la série à perdu dans la Barillé touch . Elle à étez diffusé en 1992 à l ‘ occasion des cinq cents ans de la découverte , par Christophe Colomb du continent américain .

Les deux dernières : Il était une fois … les explorateurs et Il était une fois … les découvreurs sont très mauvais car paresseux dans le fond et la forme .
Pérennité
Les ayants droits d ‘ Albert Barillé sont par contre exemplaire . Les chaînes jeunesses sur la TNT ne diffusent plus a priori l ‘ œuvre de Barillé , car elle devient trop vielle et sans doute pas assez «  progressiste «  . Donc , l ‘ intégralité des Il était une fois … est disponible sur Youtube , légalement .

Ce que la TNT ne fais plus ou quasiment plus , pour de simple raisons que l ‘ intelligence est passé de la TV à Internet .

De Geek Bill à Post Geek and Nerd

Une évolution logique , sinon nécessaire

Geek Bill à fêté ces douze années , douze ans sur le web , c ‘est un age considérable . Ce blog est née alors que nous , les geek  , nous n ‘ étions pas reconnus , ni comme force politique ( voir les bides des prestations live de the ghost in the shell et de Gaston Lagaff ) ni comme force économique , social ou culturel , des produits sois disant à notre destination comme ready player one , qui lui commence enfin à ce prendre une taule critique …

Geek Bill remonte à une époque ou Steam grossissais à peine , ou Blizzard n ‘ était pas encore un producteur de de jeu vidéo , comme les autre … à la Electronic – loot box – Art . Ou ORLM était fait à coup de webcams , mais prêchais pour Apple , Steve était encore parmi nous .. mais même ORLM , commence à tous faire , sauf de parler , chaque semaine de la firme de Cupertino .

Geek Bill à étez accouché à une époque ou la presse papier avais son importance , ou le mensuel Mad Movies avais des lecteurs , des critiques , charismatiques qui disaient des choses nécessaires et son lectorat suivais . Qui lit encore Mad Movies en 2018 ?

La question concerne nos dénomination obsolète de geek et de nerd . Qui sent bon le biactol , le brut de Fabergé et le fanzine . La génération Dorothée est au pouvoir , au moins la tranche d ‘ age . Même une grande maison , comme Radio France nous à intégré . Écoutez «  Par Jupiter «  , «  Pop , pop , pop «  et bien sur «  mauvais genre «  sont nos palmes de légions d ‘ honneurs .

Quelle est l ‘ intérêt éditorial de geek bill , qui à toujours étez iconoclaste , ou voulu comme tel avec BiTS le mercredi soir sur Youtube ? Quand de vielles copines de lycée , qui à l ‘ époque n ‘ était pas spécialement intéressés par l ‘ informatique , ont désormais leurs pages Facebook et peuvent monté leurs chaîne Youtube en deux minutes trente ?

Comme je suis un partisan du darwinisme , j ‘ arrête donc logiquement Geek bill , pour démarré autre chose . Nous les passionnés de cinéma , OST , jeu vidéo , de technologies , de manga , d ‘ animé , nous avons le trône . Iron Man , Hulk , Dr Strange sont devenu des produits de très grande consommation .

Mais le pouvoir , n ‘ a qu ‘ un temps avant le retour au catacombe . Post Geek and Nerd ce donne pour mission d ‘ accompagné ce retour de bâton médiatique , culturel , social à venir .

Geek Bill , désormais archive de Post Geek and Nerd reste accessible , mais est considéré comme obsolète .

 

https://geekbill.wordpress.com/